ActualitéAmérique du nordFinTechInvestissementsLes levées de fonds

Santander InnoVentures investit 4 millions de dollars dans la FinTech Ripple

Le montant

Ripple, une start-up américaine qui développe des technologies de paiement, vient de lever 4 millions de dollars auprès de Santander InnoVentures, un fonds de 100 millions de dollars lancé par la banque espagnole pour investir dans les FinTech. Ce nouvel investissement s’inscrit en complément de la levée de fonds de 28 millions de dollars réalisée en mai par la start-up. La société a donc levé 32 millions de dollars en série A.

Le concept

Fondée en 2012 par Jed McCaleb et Chris Larsen (en photo), Ripple développe des solutions de paiement internationaux directement de banque à banque. La société s’inspire de la technologie de blockchain utilisée pour les bitcoins (qui enregistre les transactions) dans les monnaies classiques.

«La solution de Ripple est construite autour d’un réseau qui ne nécessite aucun opérateur central, ce qui résulte sur une vérification instantanée de la transaction et la certitude du règlement. Il offre un flux de paiement sécurisé par un chiffrement de bout en bout», explique la société sur son site Internet.

Les objectifs

Au final, Ripple assure que sa technologie permet de réduire les coûts avec des transactions en «temps réel». Avec ce nouvel investissement, la société entend accélérer sur l’adoption de ses solutions auprès des institutions financières et des marchés.

[tabs]

[tab title= »Ripple : les données clés »]

Fondateurs : Jed McCaleb , Chris Larsen

Siège social : San Francisco (Etats-Unis)

Création : 2012

Marché : règlements internationaux

Financement : 32 millions de dollars levés

[/tab]

[/tabs]

Crédit: Ripple, Chris Larsen.
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Santander InnoVentures investit 4 millions de dollars dans la FinTech Ripple”

  1. plusieurs startups effectuent déjà des paiements ou transferts internationaux en utilisant la blockchain, aux US, à Singapour et en Europe. Elles sont même aidées par des accélérateurs privés comme boost.vc ou des accélérateurs bancaires comme ING innovation studio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This