AcquisitionActualitéAmérique du nordTech

Avec Perceptio, Apple s’intéresse à l’intelligence artificielle

Après le rachat de Voice IQ, une entreprise britannique qui édite un assistant vocal, Apple vient de mettre la main sur Perceptio, une stat-up américaine spécialisée dans l’intelligence artificielle. L’information a été confirmée par la firme à la pomme à Bloomberg. Le montant de l’opération n’a cependant pas été communiqué.

Fondée par Nicolas Pinto et Zak Stone, deux chercheurs du MIT, la société travaille sur le développement de solutions d’intelligence artificielle, notamment en matière de deep learning. Parmi les usages possibles : le tri et le classement automatiquement des photos prises à partir d’un smartphone.

Calculs sur le smartphone

Si peu d’informations sont encore disponibles sur cette start-up, le site Re/code avançait, dans un article paru il y a un an, que la technologie développée par Perceptio permet aux «téléphones d’effectuer des calculs avancés sans stocker les données de leurs propriétaires dans le cloud». Une solution qui permettrait donc d’utiliser des techniques de reconnaissance faciale sans que les clichés ne soient envoyés vers des serveurs externes (comme ceux de Facebook ou Google par exemple) pour effectuer les calculs.

Une technologie qui s’inscrit dans le discours d’Apple sur l’utilisation des données personnelles : «Notre modèle est fondé sur la vente de produits. Notre modèle n’est pas fondé sur le fait d’avoir des informations sur vous. Vous n’êtes pas notre produit», déclarait Tim Cook l’an passé dans une interview télévisée.

Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Avec Perceptio, Apple s’intéresse à l’intelligence artificielle
[DECODE Brésil] La FinTech et l’e-commerce défient la pandémie en Amérique latine
EdTech: Maria Schools lève 2 millions d’euros auprès de Crédit Mutuel Innovation et de business angels
Gate Watcher : « Chaque pays européen souhaite avoir son industrie de la cybersécurité »
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
Gleamer
MedTech: Gleamer boucle un tour de table de 7,5 millions d’euros mené par XAnge
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Copy link