ActualitéStartup

[Appel à projets] Coup d’envoi pour la troisième saison du Camping

Lancé par Silicon Sentier en janvier 2011 dans l’ancien Palais de la Bourse de Paris, Le Camping vient de donner le coup d’envoi de l’appel à projets pour sa troisième cuvée.

Les aspirants ont donc jusqu’au 13 avril prochain pour déposer leur dossier de candidature en ligne et tenter de rejoindre le dispositif. Les sélections s’effectueront au cours du mois de mai et la saison débutera officiellement début juin.

Les 12 lauréats sélectionnés pourront ainsi intégrer l’accélérateur et être accompagnés pendant trois mois par différents mentors. Objectif : lancer la beta de leur service et trouver leurs premiers clients. Cette période sera suivie de 3 mois de croissance pendant lesquels les équipes verront se multiplier les occasions de pitcher leurs modèles devant des investisseurs, de rencontrer des mentors et de nouer des relations fortes entre elles.

L’open space de 240 M2 a accueilli en l’espace d’un an 24 équipes. Au total, 2M € ont été levés par un tiers des startups du programme, 43 emplois ont été créés et 60 contrats ont été signés avec notamment des grands comptes comme SNCF, Orange ou Bouygues.

Les 12 dernières startups à avoir intégré Le Camping sont : Skimm, LoungeUp, OleaPark, Toze Labs, Viewrz, Babble Planet, Infinit, qunb, WeCook, Pictarine, Onefeat et HereWeDate.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Appel à projets] Coup d’envoi pour la troisième saison du Camping
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Robots logistiques: pourquoi Scallog se lance aux Etats-Unis