ActualitéAmérique du nordData RoomMarketing & Communication

Sur Snapchat, les marques vont s’incruster dans les selfies pour 750 000 dollars

Des photos et des vidéos éphémères, mais un business model de long terme ? Snapchat a l’intention de développer de nouvelles offres publicitaires à destination des annonceurs, rapporte le Financial Times. La firme d’Evan Spiegel projetterait ainsi de générer 100 millions de dollars de revenus en rythme annuel.

Muscler le business model

Pour y parvenir, le réseau social complète de nouveau son offre actuelle et devrait prochainement permettre aux marques de s’incruster directement dans les selfies partagés via l’application. Plus concrètement, à l’instar des snaps sponsorisées, les annonceurs pourront désormais s’offrir des «lenses» sponsorisées.

Les «lenses» ont fait leur apparition il y a un mois avec l’arrivée d’une fonctionnalité permettant d’ajouter, à partir d’un selfie, des filtres animés sur un visage. Les «sponsored lenses» seront dessinées par Snapchat en partenariat avec les marques. Les premiers devraient voir le jour pour Halloween.

L’enjeu pour Snapchat est important : monétiser son audience de 100 millions d’utilisateurs actifs chaque jour. Pour cela, Snapchat adopte une stratégie proche des médias de masse comme la télévision, où une publicité touche l’ensemble des téléspectateurs, plutôt qu’une cible particulière. En effet, chaque «sponsored lense» sera facturée aux marques jusqu’à 750 000 dollars pour toucher l’ensemble des membres de Snapchat en jour de pointe comme Thanksgiving ou Halloween, selon le FT. Un montant qui redescendrait cependant à 450 000 dollars pour une journée sans pic d’audience.

Une app valorisée à 16 milliards de dollars

Cette offre publicitaire est une nouvelle initiative de Snapchat pour dégager des revenus. Les annonceurs pouvaient déjà acheter des snaps sponsorisés, ou émettre des publicités via Discover, son service d’informations lancé aux Etats-Unis en début d’année avec plusieurs médias, dont CNN et National Geographic. Au-delà de la publicité, la société a récemment lancé des offres à destination des utilisateurs qui souhaitent revoir les photos éphémères. Pour cela, un snapchatteur doit débourser 0,99 dollar pour s’offrir trois replay.

Fondé en 2011, Snapchat a connu un important succès auprès des jeunes. Depuis sa dernière levée de fonds, la société est valorisée 16 milliards de dollars. Par le passé, ses fondateurs ont rejetés à plusieurs reprises des offres de rachat de la part de Facebook, qui avait déjà acquis Instagram en 2012.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Sur Snapchat, les marques vont s’incruster dans les selfies pour 750 000 dollars
FinTech : Bling lève 10 millions d’euros pour exporter son service de cash-on-demand
Netflix, Amazon… : le gouvernement britannique veut réguler les plateformes comme les chaînes de télévision
Après Instagram, Facebook mise sur WhatsApp pour assouvir ses ambitions dans l’e-commerce
Le ciblage publicitaire en ligne, au cœur du modèle économique des géants de la Tech, décrié en Europe
Le programme français Blast sélectionne 20 projets de startups dans l’aérospatial et la défense
E-commerce: quels sont les bons (et moins bons) côtés de la vente en direct sur Instagram?