AcquisitionActualitéBusinessData RoomInvestissementsRetail & eCommerce

Solocal Group va renforcer son offre web-to-store avec l’acquisition de Leadformance

Il détenait 49% des parts depuis fin 2011, voilà qu’il passe à 100% : Solocal Group annonce ce vendredi l’acquisition de la société savoyarde Leadformance. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

En prenant un total contrôle sur ce spécialiste du drive-to-store, le groupe de communication locale digitale va pouvoir renforcer son offre commerciale sur le plan du web-to-store.  Plus précisément, cette opération devrait lui permettre de renforcer son positionnement en tant que créateur de sites Internet en France. « Cette acquisition répond aux besoins grandissants des marques et enseignes d’augmenter la visibilité de leurs magasins sur Internet et mobile pour mieux convertir les internautes en clients de leurs boutiques » précise d’ailleurs Solocal Group dans un communiqué diffusé vendredi.

Mini-sites, product locator et click and collect

En effet, Leadformance est un éditeur de logiciels qui commercialise une solution de mise en relation entre les visiteurs du site Internet d’une marque et son réseau de magasins. Concrètement, la solution permet de créer, pour chaque point de vente de la marque, un mini-site avec toutes les informations spécifiques à la boutique (horaires, plan, coordonnées…). Il commercialise aussi des solutions de store et product locator et des modules permettant de faire des promotions locales et du couponing, de gérer des demandes d’envoi de newsletters ou de devis, des prises de rendez-vous, des réservations de produits (Click and Collect), etc. 

Fondée en 2007 par Pierre-André Pochon, Cyril Laurent et George Koukis, Leadformance emploie une trentaine de personnes et compte parmi ses clients environ 130 grandes enseignes comme Dior, Kerastase, Castorama, 1 2 3, Havas Voyages, Quiksilver; avec des solutions déployées dans 110 pays. La société fait face à la concurrence d’entités comme Evoke ou Shopmium.

Priorité au numérique

Au mois de mai, Solocal Group avait procédé une augmentation de capital à hauteur de 440 millions d’euros. Celle-ci concourrait à une dilution de ses actions d’alors par 3. Une situation expliquée par la mauvaise passe financière que traverse le groupe, due , notamment, à la dette de 2,25 milliards d’euros contractée suite à son LBO de 2006. La société a présenté un plan de sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Nanterre, que ce dernier a validé le 9 mai. Le groupe espère réaliser 75% de son chiffre d’affaires dans les activités numériques à l’horizon 2015.

Frenchweb en a déjà parlé:

>> Solocal Group solde ses actions pour payer un tiers de sa dette

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Solocal Group va renforcer son offre web-to-store avec l’acquisition de Leadformance
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link