ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fondsTech

Spatial lève 14 millions de dollars pour ses espaces de travail en réalité virtuelle

Si les outils collaboratifs comme Slack ou Microsoft Teams ont déjà largement investi le champ des outils de gestion d’équipe en entreprise, la startup Spatial, mise elle sur la réalité virtuelle et augmentée pour les faire passer à un niveau supérieur. La startup s’appuie sur ces technologies pour créer des espaces de travail holographiques. Et pour accélérer, l’entreprise fondée en 2016 par Anand Agarawala, qui a vendu sa précédente société BumpTop à Google en 2010, et Jinha Lee, vient de lever 14 millions de dollars en série A.

Qui pari sur Spatial? Le tour a été mené par White Star Capital, iNovia et Kakao Ventures. Les investisseurs historiques Mike Krieger, co-fondateur d’Instagram et Mark Pincus, co-fondateur de Zynga, ont également participé. Samsung NEXT et Andy Hertzfeld (co-fondateur de Macintosh) étaient eux présents au précédent tour en seed de 8 millions de dollars réalisé en octobre 2018. Celui-ci porte à 22 millions de dollars les fonds levés par l’entreprise depuis sa création.

Si l’adoption de la réalité virtuelle est encore loin d’être acquise comme le montre les difficultés d’une entreprise comme Magic Leap, pourtant largement financée, le choix du B to B et la qualité de la plateforme développée par Spatial pourraient faire la différence. Un terrain que chasse d’ailleurs aussi Magic Leap.


Crédit: Spatial.

La plateforme développée par Spatial permet de recréer des salles de réunion et des espaces de travail en réalité virtuelle. Elle permet finalement de faire la même chose qu’une plateforme comme Zoom mais en 3D. Pour cela, les utilisateurs doivent notamment créer leur avatar à partir de leur webcam. Ils peuvent ensuite discuter entre eux comme s’ils étaient dans la même pièce, mais aussi manipuler des objets.

La technologie a été pensée pour fonctionner avec le maximum de casques ou lunettes de réalité virtuelle. C’est déjà le cas avec l’Oculus (Facebook), Microsoft Hololens, Qualcomm XR2 ou encore le Magic Leap One. La plateforme peut également fonctionner à partir d’un simple ordinateur ou d’un téléphone mobile.

Des entreprises comme Mattel, Purina (Nestlé) et BNP Paribas font déjà partie des clients. La société doit maintenant réussir à maintenir la distance, le temps que l’adoption de la réalité virtuelle soit plus développée. 

Spatial: les données clés

Fondateurs: Anand Agarawala et Jinha Lee
Création : 2016

Siège social : New York
Secteur: réalité virtuelle et augmentée
Activité : plateforme de travail collaborative


Financement: 22 millions de dollars au total. (Seed et série A). Investisseurs: White Star Capital, iNovia, Kakao Ventures, Mike Krieger, co-fondateur d’Instagram et Mark Pincus, co-fondateur de Zynga, Samsung NEXT et Andy Hertzfeld (co-fondateur de Macintosh).

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Spatial lève 14 millions de dollars pour ses espaces de travail en réalité virtuelle
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link