ActualitéArts et CultureBusiness

Streaming musical: le Français Believe prépare son entrée à la Bourse de Paris

AFP

Le groupe français Believe, qui aide les musiciens à diffuser leurs oeuvres sur les grandes plateformes de streaming et réseaux sociaux, prépare son entrée à la Bourse de Paris où il espère lever 500 millions d’euros, a-t-il annoncé lundi. Le groupe a obtenu l’approbation de son document financier par l’Autorité des marchés financiers (AMF), a-t-il indiqué.

Rentable et «en forte croissance»

L’entrée en Bourse « reste soumise à l’approbation par l’AMF du prospectus relatif à l’offre, ainsi qu’à des conditions de marché favorables », a-t-elle précisé également. Believe est « rentable », et « en forte croissance », avec un chiffre d’affaires quasiment doublé en deux ans, passant de 238 millions d’euros en 2018 à 441 millions d’euros en 2020, selon les chiffres fournis par l’entreprise. « Au cours des dix dernières années, le streaming a changé la façon dont nous découvrons la musique », a expliqué Denis Ladegaillerie, le fondateur et PDG de Believe cité dans le communiqué.

Dans ce contexte, Believe apporte « les solutions digitales les plus adaptées aux besoins de chaque artiste et label indépendant, quel que soit leur niveau de développement, dans toutes les géographies et à travers une large variété de genres musicaux », a-t-il indiqué. Ces dernières années, Believe a racheté plusieurs labels musicaux emblématiques comme Naïve ou Nuclear Blast (heavy metal).

Bouton retour en haut de la page
Streaming musical: le Français Believe prépare son entrée à la Bourse de Paris
[Série B] Pretto lève 30 millions d’euros pour déployer sa plateforme en B2B
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
[Seed] Logement étudiant: Roof lève 3 millions d’euros auprès de XAnge et Founders Future
[Serie A] 40 millions pour Resilience afin de réinventer la façon de soigner le cancer