ActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsLes levées de fondsStartupTechTransport

Swiftly lève 10 millions de dollars pour rendre les transports en commun plus fiables et efficaces

Face au réchauffement climatique, les citoyens sont appelés à emprunter les transports en commun pour se déplacer dans les villes du monde entier. Mais encore faut-il que ces moyens de transport soient efficaces pour convaincre un maximum de personnes de les emprunter… Améliorer l’efficacité des transports en commun, c’est justement l’objectif de la start-up américaine Swiftly, qui aide les villes à comprendre les points noirs dans leurs transports en commun via les quantités colossales de données qu’il génèrent, parfois difficiles à structurer pour leur donner du sens. 

Cette dernière vient de boucler un tour de table de 10 millions de dollars en série A pour accélérer son développement. L’opération a été menée par Via ID, l’accélérateur de jeunes pousses dans les nouvelles mobilités (Heetch, Drivy, Trusk…) qui est un investisseur historique de la société basée à San Francisco. Aster Capital et Renewal Funs ont également participé à cette levée de fonds.  

Plus de 50 réseaux de transports en commun accompagnés 

Fondée en 2014 par Jonathan Simkin, Mike Smith et Will Dayton, Swiftly a développé un système d’exploitation pour les mobilités urbaines permettant aux villes de fournir des moyens de transport plus efficaces et plus fiables. La solution repose sur une plateforme qui intègre des analyses de données, des visualisations intuitives et des technologies prédictives en temps réel, de manière à permettre aux régies de transports en commun de détecter les points de friction qui ralentissent le réseau. 

Cela permet notamment de mettre en lumière les éléments dans leurs horaires et itinéraires qui nuisent à l’efficacité opérationnelle et à la fiabilité du service. A partir de ce constat, les clients de Swiftly peuvent alors prendre des décisions plus éclairées pour ajouter des arrêts, changer les horaires, créer de nouvelles lignes ou encore assurer des liaisons avec d’autres moyens de transport dans le cadre d’une approche multimodale, dite aussi de «Mobility-as-a-Service (MaaS)». A ce jour, l’entreprise californienne travaille avec plus de 50 réseaux de transports en commun, notamment à Boston, Austin, San Antonio ou encore Baltimore, et 2 500 professionnels du secteur. Une couverture qui permet d’atteindre plus d’un milliard de passagers par an, effectuant 1,2 milliard de trajets annuels. 

Swiftly dans les pas de Remix 

Ce tour de table doit permettre à Swiftly de développer de nouvelles solutions, pour améliorer l’efficacité des transports en commun mais aussi pour connecter ces derniers aux nouvelles formes de mobilité urbaine (VTC, vélos et trottinettes électriques…). La société américaine prévoit également de s’étendre dans plusieurs centaines de villes aux États-Unis et dans le reste du monde. «Nous allons continuer à travailler sur de nouveaux moyens innovants pour améliorer l’efficacité, la fiabilité et la simplicité d’utilisation des transports en commun. Notre vision est d’explorer les moyens pour relier les transports en commun à toutes les formes de mobilité dans les villes. La connexion et la coordination des différents modes de déplacement constituent une étape cruciale pour la circulation des transports dans les villes et répondre aux futurs défis du MaaS», indique Jonny Simkin, co-fondateur et directeur général de Swiftly.

Sur son segment d’activité, la start-up californienne se positionne face à des sociétés comme Remix, qui développe une plateforme pour aider les villes à mieux planifier les itinéraires des transports en commun. Cette start-up américaine a d’ailleurs levé 15 millions de dollars en début d’année. Dans ce secteur, on retrouve également le Britannique Citymapper, qui permet aux citadins d’optimiser leurs déplacements en transports en commun, mais aussi de nouveaux acteurs, comme les plateformes de VTC. En effet, Uber a développé une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de se voir proposer plusieurs itinéraires en transports en commun. Dans ce cadre, la firme américaine s’est alliée à la société israélienne Moovit, rivale de Citymapper. Bolt (ex-Taxify) cherche également à s’engager dans cette voie.

Swiftly : les données clés

Fondateurs : Jonathan Simkin, Mike Smith et Will Dayton
Création : 2014
Siège social : San Francisco
Activité : plateforme d’analyse de données des transports en commun
Financement : 10 millions de dollars en juin 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Swiftly lève 10 millions de dollars pour rendre les transports en commun plus fiables et efficaces
[Webinar] E-commerce: les bonnes pratiques pour réussir son Black Friday
Pour faire face à Netflix, Apple explose son budget de production de contenus
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
eToro, la plateforme de trading social qui veut donner le goût de l’investissement aux particuliers
Mary Meeker mène un tour de table de 85 millions de dollars dans la licorne australienne Canva
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
Copy link