AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsTelecom

Télécoms : Sewan continue de tisser sa toile en Europe avec le rachat de l’opérateur allemand 42one

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

En novembre dernier, Sewan annonçait un tour de table de 75 millions d’euros pour poursuivre sa stratégie de croissance externe visant à renforcer son poids sur le marché européen. Dans ce cadre, l’opérateur B2B visait notamment l’Allemagne. Promesse tenue en ce mois de mai avec le rachat de l’opérateur allemand 42one, qui fournit ses solutions à plus de 200 entreprises. Ce dernier va devenir la filiale allemande de Sewan pour exécuter ses opérations outre-Rhin. Cette acquisition vient s’ajouter à celles de l’opérateur espagnol Vozelia en 2016 et de l’opérateur belge 3StarsNet l’an passé.

Cette opération intervient dans un contexte particulier avec la crise du coronavirus. Cette dernière a d’ailleurs mis les réseaux télécoms à rude épreuve avec notamment une explosion des échanges à distance, engendrée principalement par la hausse spectaculaire des réunions virtuelles, en ce qui concerne le volet B2B. La situation actuelle a également quelque peu modifié la finalisation du rachat de 42one. «Nous n’avions pas anticipé une signature finale à distance entre Sewan et 42one. Cela rend cette acquisition un peu particulière pour nous. Mais cette situation n’est pas pour autant une source d’inquiétude vis-à-vis de l’avenir de la société ou de notre stratégie de développement international. Nous sommes confiants quant à la reprise de l’activité économique», indique Alexis de Goriaïnoff, co-fondateur et PDG de Sewan.

55 000 entreprises clientes dans 4 pays européens

Avec 42one désormais dans son giron, l’opérateur français entend bien sortir du bois à l’échelle européenne après être resté dans l’ombre d’Orange et de SFR dans l’Hexagone. Fondé en 2007 par Alexis de GoriaïnoffDavid BretteChristophe Cresp et Nicolas Beau, Sewan s’adresse en premier lieu aux PME et aux ETI. Le groupe revendique aujourd’hui plus de 55 000 entreprises clientes, permettant de toucher 750 000 utilisateurs dans quatre pays européens (France, Espagne, Belgique et Allemagne).

Sewan propose aux entreprises une gamme de services de communication (téléphonie fixe et mobile, communications unifiées, Office 365…), de connexion (accès xDSL, sécurité, VPN/MPLS…) et d’hébergement (cloud, infogérance…). Pour distribuer ces outils, l’opérateur B2B a opté pour un modèle de vente indirecte. Autrement dit, la société s’appuie sur son réseau de 850 revendeurs partenaires (opérateurs, intégrateurs informatiques, fournisseurs d’accès à Internet…) en Europe pour proposer ses solutions aux entreprises en marque blanche. Entre 2012 et 2018, le chiffre d’affaires de l’entreprise française, qui compte 450 collaborateurs, est passé de 8 millions d’euros à 85 millions d’euros.

Sewan : les données clés

Fondateurs : Alexis de GoriaïnoffDavid BretteChristophe Cresp et Nicolas Beau
Création : 2007
Siège social : Paris
Secteur : Télécoms
Activité : opérateur B2B
Effectifs : 450 collaborateurs


Financement : 75 millions d’euros auprès de Kartesia en novembre 2019…

Lire aussi : Télécoms : 75 millions d’euros pour l’opérateur B2B Sewan

Bouton retour en haut de la page
Télécoms : Sewan continue de tisser sa toile en Europe avec le rachat de l’opérateur allemand 42one
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media