ActualitéBusinessHR Tech

Télétravail: des PME dénoncent un plan d’action inefficace

AFP

La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) a dénoncé mardi la nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise qui impose aux entreprises des zones reconfinées la réalisation d’un « plan d’action » pour promouvoir le télétravail, décrié comme une « nouvelle paperasse ». Selon le protocole, « les entreprises définissent un plan d’action pour les prochaines semaines, pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés, tenant compte des activités télétravaillables au sein de l’entreprise ».

« En cas de contrôle, les actions mises en oeuvre seront présentées à l’inspection du travail », précise le document soumis lundi soir par le gouvernement aux partenaires sociaux. « Nul doute qu’une paperasse de plus à remplir constituera un barrage efficace contre l’épidémie », a réagi avec ironie la CPME dans un communiqué. L’organisation patronale, selon laquelle « la créativité administrative n’a décidément plus de limite », ajoute que « les chefs d’entreprise à la tête d’une TPE-PME apprécieront qu’à défaut de leur proposer une date de vaccination, on leur impose une nouvelle obligation ».

Vis-à-vis du télétravail, « une forme de lassitude prévaut et il devient de plus en plus difficile aux employeurs de l’imposer. De nombreux salariés disent souffrir d’isolement et souhaitent retrouver les locaux de l’entreprise », affirme en outre la CPME. « Il faut au maximum s’y mettre » pour « réduire les contacts » face à la progression de l’épidémie de Covid-19, a au contraire jugé le président Emmanuel Macron, après avoir visité un centre de vaccination et une pharmacie à Valenciennes (Nord).

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Télétravail: des PME dénoncent un plan d’action inefficace
Buy now, pay later: Stripe et Klarna s’associent pour dominer le marché du paiement fractionné
Cloud: Amazon a conclu un contrat avec les services secrets britanniques estimé jusqu’à 1 milliard de livres
Cantine collaborative: la startup française Avekapeti lève 2 millions d’euros auprès d’Inter Invest
Cajoo
Carrefour s’allie à Uber Eats et Cajoo pour se lancer dans le quick commerce
Le fonds White Star Capital lève 500 millions de dollars pour se renforcer en France
BioTech : DNA Script lève 142 millions d’euros de plus pour son imprimante à ADN