ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 28/06

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Criteo investit 20 millions d’euros dans un laboratoire d’intelligence artificielle. Ce centre sera installé à Paris, avec des antennes à Grenoble et à Palo Alto, en Californie.

Pourquoi c’est important : Le groupe français, coté sur le Nasdaq, souhaite se positionner comme leader du «deep learning» de la publicité et être ainsi capable de proposer à chaque internaute les publicités numériques les plus susceptibles de l’intéresser. Criteo, spécialiste du traitement de la donnée pour le «reciblage publicitaire», une technologie qui permet aux annonceurs de suivre la navigation d’un internaute au plus près, emploie quelque 300 personnes pour la recherche-développement sur un total de près de 3 000 salariés. Criteo plaide pour «un Internet ouvert» où les groupes de commerce en ligne et les médias puissent conserver la maîtrise sur leurs données face à la domination croissante des géant américains du numérique tels que Google, Facebook ou Amazon.

Crédit : Decode Media

 

Lyft lève 600 millions de dollars pour affaiblir Uber aux États-Unis. L’opération porte à 15,1 milliards de dollars la valorisation de Lyft.

Pourquoi c’est important : Toujours relégué au second plan depuis son lancement il y a six ans, Lyft a profité des déboires d’Uber durant l’année 2017 pour reprendre du poil de la bête et gagner du terrain dans les villes américaines. Alors que la plateforme de VTC n’affichait que 22% de parts de marché aux États-Unis en janvier 2017, elle en détient désormais 35%. Ce nouveau tour de table doit permettre à Lyft de poursuivre sa marche en avant aux États-Unis, mais pas seulement. En effet, cette levée de fonds pourrait lui permettre de financer ses ambitions à l’international, notamment en Europe et en Amérique latine. Lyft veut également défier Uber sur d’autres terrains que celui des VTC. La société s’intéresse ainsi à la voiture autonome et aux vélos en libre-service.

Crédits : Lyft.

 

Le studio Oh BiBi lève 21 millions de dollars pour chasser sur les terres de Fortnite. Le studio parisien va lancer son premier jeu de tir.

Pourquoi c’est important : Oh BiBi ambitionne de redéfinir le jeu sur mobile. Pour cela, le studio s’attèle à créer des adaptations mobiles des plus gros de jeux consoles et PC. Depuis sa création, la structure française a produit 7 jeux, dont le jeu de courses SUP pour lequel elle revendique plus de 30 millions de joueurs. En France, l’écosystème des jeux mobiles se porte bien. L’an passé, les revenus du secteur ont bondi de 22%, à 778 millions d’euros, selon le SELL, le syndicat des éditeurs de jeux vidéo. Avec ce tour de table, Oh BiBi espère franchir une nouvelle étape dans son développement. «Cet investissement de la part d’Atomico va nous permettre d’accélérer notre recrutement et de lancer notre premier jeu de tir, FRAG», indique Stanislas Dewavrin. Le studio parisien veut en effet s’attaquer au marché du jeu de tir, qu’il estime à 9 milliards de dollars. La société souhaite profiter de la popularité naissante des jeux de tir sur mobile, notamment avec le succès que rencontre Fortnite.

Martial Valéry et Stanislas Dewavrin, les fondateurs du studio Oh BiBi. Crédits : Oh BiBi.

 

Amazon va soutenir la création d’entreprises pour renforcer sa logistique. Les entrepreneurs bénéficieront d’un capital de départ de 10 000 dollars pour créer leur société et de plusieurs services.

Pourquoi c’est important : Ce nouveau programme fait écho au service Flex, lancé en 2015, qui propose de payer des livreurs à la tâche sur des créneaux de deux, quatre ou huit heures. Complémentaires, les deux services visent à donner à Amazon, qui compte plus de 100 millions d’abonnés pour son service Prime, une longueur d’avance pour s’imposer sur le segment du denier kilomètre et réduire ses coûts de livraison. Cette année, Amazon a également lancé son propre service de livraison. Pour l’heure, il s’agit essentiellement pour Amazon de compléter les capacités d’UPS et de FedEx, mais à terme, la marketplace américaine pourrait disposer de son propre réseau de logistique complet. Selon Citigroup, Amazon pourrait même économiser plus d’un milliard de dollars par an en se passant des services d’UPS et de FedEx.

 

Snapchat se lance dans les jeux vidéo. La plateforme de jeux vidéo serait directement intégrée dans l’application et devrait voir le jour dans les prochains mois.

Pourquoi c’est important : Cette positionnement est en accord avec certains des choix opérés par Snapchat ces derniers temps. Fin mars, le réseau d’Evan Spiegel a par exemple fait l’acquisition de PlayCanvas, un studio spécialisé dans le développement de jeux en 3D pour les navigateurs Internet. Sans oublier le récent lancement de Snappables, des mini-jeux qui mêlent selfie et réalité augmentée. Avec sa plateforme de jeux vidéo, Snapchat irait donc encore un peu plus loin. Le réseau social aurait d’ailleurs déjà conclu des accords avec des éditeurs.

 

Taster lève 4 millions de dollars pour préparer des plats exclusivement destinés à la livraison. La société a déjà déployé ses cuisines à Paris, Lille et Madrid.

Pourquoi c’est important : Taster a décidé de se lancer dans l’industrie de la restauration en se concentrant sur un seul maillon de la chaîne : la cuisine. Pour ce faire, la société opère depuis des cuisines locales pensées pour la livraison de repas à domicile. Avec ce tour de table, Taster prévoit d’accélérer le déploiement de ses cuisines à Paris et dans d’autres villes françaises, comme Bordeaux et Nantes. La start-up songe également à s’étendre à l’international après avoir fait une première incursion en Espagne. Dans le cadre de son développement, Taster va doubler son équipe de 40 cuisiniers au cours du prochain mois.

 

Yoobic lève 21 millions d’euros et exporte sa solution mobile pour retailers aux États-Unis. Un bureau ouvrira à New York en septembre 2018.

Pourquoi c’est important : Yoobic est une solution mobile B2B créée pour permettre aux enseignes d’optimiser leurs opérations en points de vente (promotions, visual merchandising…) et simplifier la communication entre le siège et les points de vente. L’entreprise revendique plus de 100 clients retailers avec une solution utilisée dans plus de 200 000 points de vente dans 44 pays. Yoobic prévoit de recruter 100 personnes dans les 12 prochains mois pour renforcer ses équipes commerciales et marketing ainsi que la R&D. Cela permettra également à l’entreprise de se développer aux États-Unis.

Crédit: Yoobic

 

Le Niçois Navily lève 1 million d’euros pour simplifier la vie des plaisanciers. L’application de recommandation et de réservation à destination des plaisanciers revendique une communauté de 70 000 membres.

Pourquoi c’est important : Au vu de sa croissance, Navily ambitionne de connecter plus de 1 million de plaisanciers et de permettre la réservation de places dans 1 500 ports en Europe d’ici 5 ans. Pour cela, la jeune pousse prévoit de renforcer ses équipes. En 2019, elle va également lancer des offres premiums à destination des plaisanciers et des ports de plaisance.

Crédit: Navily
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This