ActualitéBusinessEuropeFinTechHealthcareInvestissementsLes levées de fonds

Truffle Capital lève 400 millions d’euros pour investir dans la BioMedTech et la FinTech-InsurTech

Truffle Capital, le fonds de capital-risque fondé par Philippe Pouletty et Bernard-Louis Roques en 2001, et dirigé par Patrick Kron, a levé 400 millions d’euros auprès notamment d’Obratori (groupe l’Occitane), du groupe Guerbet, du groupe Agrica, de la Cipav, du groupe BPCE ou encore de Sopra Steria. 60% des fonds levés sont d’origine française et 40 % internationale. Ces derniers sont répartis entre deux véhicules d’investissement.

250 millions d’euros sont dédiés au fonds Truffle BioMedTech et 140 millions d’euros au Truffle Financial Innovation Fund. Le but du premier est d’investir principalement en France dans une douzaine d’entreprises qui développent des dispositifs médicaux et des médicaments avec l’ambition d’innover dans la médecine interventionnelle mini-invasive et la santé. Tandis que le second a été mis en place pour créer et financer entre 12 et 15 sociétés concevant des services et des produits innovants dans les secteurs de la banque et de l’assurance autour des technologies d’intelligence artificielle et de la blockchain.

Investissements et co-créations

Truffle Capital a également la particularité de participer à la création de certaines des startups. Fin 2017, Le Fonds de Réserve pour les Retraites (FRR) lui a confié un mandat dont les premiers capitaux lui ont par exemple servi à fonder cinq startups en France qui s’appuient sur des accords de licence négociés avec des centres de recherches et universités à l’international. On peut par exemple citer HoliStick Medical pour traiter certaines pathologies cardiaques sans intervention à cœur ouvert, et basé sur une technologie de l’Université de Harvard et du MIT.

Dans la FinTech, le fonds a également investi et/ou co-créé cinq startups dont MoneyTrack, spécialisé dans le paiement dirigé (remboursement d’assurances) en s’appuyant sur des technologies blockchain développées en partenariat avec l’INRIA et l’ENS. Truffle Capital a aussi investi dans Monisnap, qui permet de transférer de l’argent à l’international via son smartphone. 

Sur les 70 entreprises faisant parties de son portefeuille, 80% ont été co-créées par Truffle Capital.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH. Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Truffle Capital lève 400 millions d’euros pour investir dans la BioMedTech et la FinTech-InsurTech
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link