ActualitéMarketing & Communication

Twitter chute de 25% en bourse suite à de lourdes pertes en 2013

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Les chiffres de Twitter faisaient pâle figure face à ceux de Facebook ou Line.

Introduit sur le Nasdaq en novembre 2013 où il a levé plus de 1,8 milliard de dollars, Twitter a connu hier un véritable jeudi noir sur les marchés financiers : le titre a chuté de près de 25 % (24,16 %). Le réseau social avait alors publier des résultats pour le quatrième trimestre plutôt honorables dans l’ensembre, avec un chiffre d’affaires en croissance de 116% sur un an à 243 millions de dollars.

Mais les investisseurs ont surtout sanctionné un chiffre en particulier : une perte de 645 millions de dollars sur l’année, dont 511 millions sur les seuls trois derniers mois, soit une très forte accélération du déficit. Des chiffres à comparer à ceux de Facebook, publiés le 30 janvier, qui faisaient état d’un bénéfice de 1,5 milliard de dollars sur l’année, ou ceux de l’application de messagerie instantanée japonaise Line communiqués hier.

Retrouvez les principaux chiffres des résultats des réseaux sociaux dans nos articles dédiés :

2 commentaires

  1. Très heureux de voir votre nouvel article, merci pour le
    partage de cette information utile. Thème, une idée, la lecture, et ce qu’ils
    voient, à chaque fois que le sentiment n’est pas le même.
    http://www.voyance-marie-liesse.com

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media