ActualitéMarketing & CommunicationRetail & eCommerce

Twitter se lancerait dans l’e-commerce « in-tweet » avec Stripe

BREVE – C’est une vieille idée qui pourrait enfin voir le jour. Twitter serait actuellement en négociation avec la startup américaine Stripe, qui développe une solution de paiement simplifiée, afin de permettre à ses utilisateurs d’effectuer des achats directement depuis un tweet, selon le site Re/code qui cite une personne proche du dossier. Les marques pourraient ainsi vendre leurs produits sur la plateforme via des transactions in-tweet.

Le réseau social avait déjà lancé ici ou là quelques opérations d’e-commerce par le passé, mais elles étaient jusqu’à limitées. Ce pas dans la vente en ligne serait cependant une étape naturelle dans la monétisation de l’audience de Twitter. Son concurrent chinois, Weibo, s’est récemment associé à Alipay afin de faciliter les transactions et le e-commerce sur son réseau. Les applications de messagerie instantanée ne sont pas en reste puisque Line, qui revendique plus de 280 millions d’utilisateurs, a lancé en décembre Line Mall, une marketplace CtoC (entre consommateurs, ndlr).

Twitter ne ferait donc qu’emboîter le pas à ses rivaux asiatiques afin de dégager de nouvelles sources de revenus alors que la société affichait une perte de 64,6 millions de dollars sur le seul troisième trimestre de l’année 2013, selon les documents transmis à la SEC, l’autorité des marchés américaines.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Twitter se lancerait dans l’e-commerce « in-tweet » avec Stripe
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être