ActualitéManagementStartup

[Universités d’été du Medef] Quelle place occupe le numérique ?

Comme chaque année, les Universités d’été du Medef se tiennent sur la campus HEC à Jouy en Josas. Placée cette année sous le mot « Intégrer », cette rencontre est l’occasion de confronter points de vue et visions d’avenir, sous la direction de Laurence Parisot, la Présidente du Medef.

Les Universités d’été sont aussi l’occasion de présenter les différentes innovations, sous un espace dédié, « l’Espace Business et Innovation ». Cette après-midi, Fleur Pellerin, la Ministre Déléguée à l’Economie Numérique fera le déplacement, à l’occasion d’un débat autour du furur de la robotique. On note aussi une conférence-débat intitulée  » Trop ou pas assez : De Facebook à Wikileaks en passant par Freud et News of the World, de Big Brother à Big data ».

FrenchWeb a tenté de comprendre la place prise par l’économie numérique, et c’est Amaury de Buchet, Président du Comité Innovation et Territoires, qui y répond (par Marion Moreau).

Tags

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Ce podcast donne une vision encourageante de ce que devrait représenter l’économie numérique en France.
    On a l’impression qu’au sein de l’organisation patronale, il y a de la bonne volonté…
    Cependant, il y a encore beaucoup à faire du point de vue des starters innovatifs (mécanismes permettant de mettre le pied à l’étrier dans les meilleures conditions).
    Le fait d’utiliser un micro « à l’ancienne » est surprenant…

[Universités d’été du Medef] Quelle place occupe le numérique ?
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link