ActualitéBusinessEuropeInvestissementsMarketing & CommunicationTech

Xavier Niel prend le contrôle de l’opérateur irlandais Eir pour étendre son empire

Xavier Niel continue de placer ses pions en Europe. Le fondateur d’Iliad, la maison-mère de l’opérateur Free, s’apprête en effet à prendre le contrôle de l’opérateur historique irlandais Eir, valorisé 3,5 milliards d’euros. L’opération est soumise à l’approbation des autorités irlandaises et européennes au premier semestre 2018.

Pour ce faire, Iliad a annoncé prendre une participation de 31,6% au sien du capital d’Eir pour 320 millions d’euros. Dans le même temps, NJJ, la holding personnelle de l’entrepreneur français, prendra une part de 32,9% dans l’opérateur irlandais pour un montant à peine plus élevé. Au total, Xavier Niel parvient ainsi à s’emparer de 64,5% du capital d’Eir pour un montant d’environ 640 millions d’euros. En outre, deux actionnaires précédents d’Eir restent dans le capital de l’opérateur à hauteur de 35,5%.

Iliad peut devenir l’actionnaire majoritaire en 2024

A terme, Iliad peut même envisager de prendre totalement le contrôle de l’opérateur historique irlandais. En effet, Iliad dispose d’une option d’achat sur 80% des actions de NJJ, soit 26,3% du capital d’Eir, exécutable en 2024 à un tarif préférentiel via une décote de 12,5%. Si une telle opération venait à se concrétiser, Iliad deviendrait ainsi l’actionnaire majoritaire de l’opérateur irlandais avec une participation de 58%.

En Irlande, Eir est le leader dans l’Internet fixe avec une part de marché de 32%, devant Virgin Mobile (27%), Vodafone (19%) et Sky (12%). Face à la montée en puissance de Virgin Mobile, Eir mise sur le déploiement de la fibre pour garder une longueur d’avance. D’après la maison-mère de Free, l’opérateur irlandais dispose même «du plus grand réseau de fibre optique du pays, avec 1,7 million de lignes fixes».

En revanche, sur le segment mobile, Eir est dans la peau de l’outsider. L’opérateur compte ainsi 1,1 million d’abonnés mobiles lui octroyant une part de marché de 18%, ce qui place Eir derrière loin derrière Three (35%) et Vodafone, le leader du marché (38%). Lors de son dernier exercice fiscal, clôturé le 30 juin 2017, l’opérateur irlandais a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros, pour un Ebitda ajusté de 520 millions d’euros. Quant à sa dette, elle s’élève à plus de 2 milliards d’euros.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This