ActualitéTech

1 milliard de données volées en 2014, et les autres chiffres à connaître

1 milliard de données auraient été volées en 2014 à cause de 1 500 violations, selon une étude Breach Level Index de SafeNet, racheté par Gemalto, un acteur français spécialisé dans la sécurité numérique. Cela représenterait une hausse de 78% sur un an en nombre de données, et de 49% en termes de violation.

Parmi les motivations premières des malfaiteurs, le vol d’identité arrive, en tête en étant à l’origine de 54% des violations, loin devant les autres catégories. En tête des secteurs les plus touchés, le retail (11% des violations pour 55% des données volées, contre 29% un an plus tôt), et les services financiers.

« Nous constatons clairement un changement dans les tactiques des cybercriminels, avec la montée des vols d’identité à long terme, plus que le vol immédiat de numéro de carte de crédit. Le vol d’identité peut conduire à l’ouverture de nouveaux comptes de crédit frauduleux, à la création de fausses identités pour des entreprises criminelles, ou une foule d’autres crimes graves. Comme les violations de données deviennent de plus en plus personnelles, nous commençons à voir que l’univers d’exposition au risque pour une personne moyenne est en expansion » explique Tsion Gonen, vice-président de la stratégie pour l’identité et de la protection des données chez Gemalto.

Breach-Level-Index-Infographic-v5

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
1 milliard de données volées en 2014, et les autres chiffres à connaître
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars