ActualitéTech

1 milliard de données volées en 2014, et les autres chiffres à connaître

1 milliard de données auraient été volées en 2014 à cause de 1 500 violations, selon une étude Breach Level Index de SafeNet, racheté par Gemalto, un acteur français spécialisé dans la sécurité numérique. Cela représenterait une hausse de 78% sur un an en nombre de données, et de 49% en termes de violation.

Parmi les motivations premières des malfaiteurs, le vol d’identité arrive, en tête en étant à l’origine de 54% des violations, loin devant les autres catégories. En tête des secteurs les plus touchés, le retail (11% des violations pour 55% des données volées, contre 29% un an plus tôt), et les services financiers.

« Nous constatons clairement un changement dans les tactiques des cybercriminels, avec la montée des vols d’identité à long terme, plus que le vol immédiat de numéro de carte de crédit. Le vol d’identité peut conduire à l’ouverture de nouveaux comptes de crédit frauduleux, à la création de fausses identités pour des entreprises criminelles, ou une foule d’autres crimes graves. Comme les violations de données deviennent de plus en plus personnelles, nous commençons à voir que l’univers d’exposition au risque pour une personne moyenne est en expansion » explique Tsion Gonen, vice-président de la stratégie pour l’identité et de la protection des données chez Gemalto.

Breach-Level-Index-Infographic-v5

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
1 milliard de données volées en 2014, et les autres chiffres à connaître
Ximalaya, le spécialiste chinois des podcasts qui pourrait peser 3,5 milliards de dollars
Entre Netflix et Disney, la bataille du streaming se jouera en Asie dès 2020
La valorisation de DoorDash atteint 13 milliards de dollars après une extension de sa série G
MedTech: la startup ExactCure lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime
[FW500] Comment Deepki optimise la gestion énergétique des parcs immobiliers
La banque, nouvelle pièce maîtresse des GAFA?
Copy link