ActualitéNiceStartupTechTransport

Conztanz: «Sophia Antipolis est un écosystème d’ingénieurs très qualifiés»

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Conztanz est une entreprise basée à Sophia Antipolis qui édite des logiciels et des solutions numériques, notamment de business intelligence, pour le secteur aérien afin de proposer de nouveaux services. La société a levée cet été 2 millions d’euros auprès d’A Plus finance et Pléiade Venture. Entretien avec Bertrand Kientz, CEO de Conztanz. Il revient pour FrenchWeb sur le business pôle de Sophia Antipolis.

FrenchWeb : Vous êtes basés à Sophia Antipolis, que vous apporte cette région ? 

Bertrans-Kientz-2015Bertrand Kientz : Un accueil, un environnement de qualité : incubateur, CCI international, réunions à thème, et d’autres start-up dynamiques, dont certaines dans le même domaine, donc un moyen de « chasser en meute » au Business pole de Sophia Antipolis , du conseil de la part d’équipes Côte d’Azur.

Un écosystème d’ingénieurs multi-nationaux, très qualifiés, travaillant dans des SSII. Et des start-up autour de Amadeus, donc du sourcing aisé pour des projets internationaux pointus avec l’attractivité traditionnelle de Sophia Antipolis pour les jeunes ingénieurs de qualité.

Ce qui pourrait être amélioré concerne une démarche en cours d’organisation pour que cela soit plus compacte avec la French Tech. La région dispose en effet de (trop) nombreuses structures et associations pour les start-up.

FrenchWeb : Comment est né Conztanz ?

Bertrand Kientz, CEO de Conztanz: C’est une réflexion commune avec mes deux co-fondateurs, issus d’Air France pendant que moi j’étais chez Amadeus. Nous avions la conviction d’une absence d’acteurs compétents permettant de re-donner aux airlines leur agilité de service :

  • compiler les données sur leurs voyageurs (CRM) et leur expérience/contexte (PSS externe comme Amadeus ou Sabre)
  • les utiliser à bon escient (big data,logique d’évènement) sur tous les canaux d’interaction avec lui (mobile,site web, machines libre service, panneaux d’information a l’aéroport…)

 

L’idée est de fonder avec des candidats – au départ d’Air France IT – une société d’experts qui fournisse dans un premier temps un support/consulting, puis des outils d’intégration, et des logiciels innovants.

FrenchWeb : Quels sont vos objectifs dans les prochains mois ?

Bertrand Kientz : Au-delà de la notoriété déjà bonne chez les petites compagnies aériennes en Europe, la conquête de clients plus gros dans les marchés dynamiques à savoir les Émirats et l’Asie. L’acquisition de premières références dans les aéroports proches et l’embauche de 5 a 10 personnes, essentiellement en R&D.

Bouton retour en haut de la page
Conztanz: «Sophia Antipolis est un écosystème d’ingénieurs très qualifiés»
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media