ActualitéChiffres ClesMarketing & Communication

50% des Français favorables au financement des applications mobiles par la publicité

L’enquête réalisée par l’institut Iligo s’interroge sur la perception qu’ont les Français à l’égard de la publicité sur les terminaux mobiles.

Si la moitié des Français sont favorables au financement des applications sur smartphone par la publicité, seuls 31% des interrogés trouvent les publicités sur mobile agréables à regarder. Voici l’un des principaux enseignements issus d’une nouvelle enquête menée par le cabinet d’études Iligo et réalisée auprès d’un échantillon de plus de 1000 répondants.

D’après l’étude, 62% des sondés souhaiteraient ainsi que les publicités déployées sur les smartphones soient davantage divertissantes. Les formats video pourraient répondre en partie à cette attente mais nécessitent des conditions de connexion plus performantes. D’où le déploiement très attendu de la 4G sur l’ensemble du territoire.

« Compte tenu de la valeur intime et individuelle de l’objet, introduire de la publicité sur le mobile nécessite une forte pertinence »,  souligne l’étude. Ainsi, 65% des interrogés souhaiteraient que les publicités mobiles procurent une information adaptée à leurs besoins. De même, 65% des répondants déclarent souhaiter une information publicitaire communiquée au bon moment.

etude-iligo

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
50% des Français favorables au financement des applications mobiles par la publicité
Florian Breton (La Ferme Digitale) : «Sur les 15 milliards d’euros levés dans l’AgTech en 5 ans, à peine 2% l’ont été en France»
[Made in Bordeaux] Zoom sur les levées de fonds de ce début d’année, French Tech Central et Open Startup
Baidu
Coronavirus: Baidu prévoit une chute spectaculaire de ses revenus au 1er trimestre
[DECODE HEALTH] Inato, la HealthTech qui aide les labos à mieux gérer leurs essais cliniques
Les offres d’emploi de la semaine
DocuSign débourse 188 millions de dollars pour les solutions d’intelligence artificielle de Seal Software
Copy link