ActualitéMarketing & Communication

65% des internautes cliquant sur les bannières display sont insensibles au SEM

Criteo, Nielsen et Médiamétrie se sont associés pour analyser le comportement des internautes face aux publicités display et adwords.

Ce phénomène est particulièrement développé sur les secteurs de l’immobilier et de l’automobile où respectivement 91 et 81% des internautes qui cliquent sur la publicité display ne le font pas sur les liens commerciaux.

Criteo, en association avec Nielsen et Médiamétrie, nous indique – avec passion – dans l’infographie ci-dessous que les secteurs les moins concernés sont la mode et les voyages, où la part d’internautes cliquant exclusivement sur le display n’est que de 59 et 50%. À l’inverse, on constate chez ces personnes une hausse des requêtes SEO pour ces types de produits supérieure à 100%.

Soumis à de nombreuses bannières display, les internautes se font en effet une idée plus précise de ce qu’ils recherchent. Ceci se traduit par une augmentation du nombre de requêtes sur les moteurs de recherche et donc plus de clics sur les liens issus du référencement naturel (+51%)  que sur les liens commerciaux (+35%) chez les passionnés du display comme Criteo.

TVIC-SEARCHLOVESDISPLAY-ENG-V6

 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Un commentaire

  1. Et pourtant en France, 36% des adeptes de Google ne font pas la distinction entre les résultats naturels et sponsorisés :
    : http://frenchweb.fr/en-france-36-des-adeptes-de-google-ne-font-pas-la-distinction-entre-les-resultats-naturels-et-sponsorises/121070

65% des internautes cliquant sur les bannières display sont insensibles au SEM
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link