ActualitéEuropeHealthcare

A Troyes, un robot au service de la gériatrie

AFP

La technologie au service de la santé: un prototype de robot assistant gériatrique est testé en situation réelle à Troyes pour évaluer la santé et la qualité de vie d’une personne âgée dès les premiers signes de perte d’autonomie. Baptisé Clara, ce robot à la voix féminine a permis, depuis fin mai, de réaliser 21 tests chez les patients au Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle (CRRF) Cos Pasteur de Troyes.

« Première mondiale dans le domaine de la gériatrie »

« C’est une première mondiale dans le domaine de la gériatrie », assure Karine Lan, chercheuse troyenne en robotique. « L’objectif de l’expérimentation est principalement d’évaluer la performance du robot à effectuer ces tests tout en examinant l’acceptabilité sociale, l’utilisabilité et l’accessibilité de l’interaction humain-robot », précise-t-elle. Le robot, équipé de caméras et de capteurs, permet par exemple d’évaluer la locomotion et les qualités d’équilibre du patient.

« L’hypothèse de recherche examinée est qu’une solution robotique permettrait un gain d’efficacité pour le suivi gériatrique par la collecte de données automatisées, de meilleurs sauvegarde et partage des données sécurisées et une meilleure gestion du temps des soignants », ajoute Karine Lan.

D’autres projets de robot déjà dans les cartons

Clara est le fruit d’un partenariat franco-espagnol qui associe une vingtaine de chercheurs de l’hôpital universitaire Virgen del Rocio de Séville, les universités de Malaga et Carlos III de Madrid, le Living Lab ActivAgeing de l’UTT (Université de Technologie de Troyes) et du CRRF-Cos Pasteur de Troyes.

Fin juillet, Clara retournera à l’hôpital de Séville pour y être amélioré à la suite de l’expérience troyenne. D’autres projets de robot gériatrique sont déjà dans les cartons comme Tiago, un robot aux bras articulés qui pourraient permettre la manipulation de personnes âgés en perte d’autonomie.

« Nous avons également déposé un projet européen pour un robot qui interviendrait dans le champ du social », explique Karine Lan, pour qui « les robots vont devenir un élément du quotidien ».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
A Troyes, un robot au service de la gériatrie
La startup KineQuantum lève 1 million d’euros pour mettre la réalité virtuelle au service des kinés
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Face à Amazon et Uber Eats, Wing (Alphabet) débute la livraison par drone
Zuckerberg rencontre Trump, et refuse de vendre Instagram et WhatsApp
Copy link