ActualitéAmérique du nordTourisme

Affecté par la concurrence de Google, TripAdvisor taille dans ses effectifs

La plate-forme américaine sur le tourisme TripAdvisor supprime 200 postes, selon Bloomberg. L’entreprise compterait un peu plus de 3.800 employés. Une réduction des coûts expliquée par un contexte concurrentiel important et impactant sur les résultats de l’entreprise.

TripAdvisor rencontre des difficultés 

Début novembre, les actions TripAdvisor ont chuté de plus de 20% en seulement une journée après que la société a publié ses résultats du troisième trimestre 2019. Son chiffre d’affaires a baissé de 7% et une chute de son résultat net de 28%. Le directeur financier de l’entreprise, Ernst Teunissen, avait ajouté: « Bien que les tendances des enchères basées sur les clics dans les hôtels aient quelque peu freiné nos perspectives pour 2019, nous réduisons et réallouons prudemment les dépenses dans certaines parties de notre entreprise afin de préserver une forte rentabilité tout en investissant dans des zones de croissance stratégiques. »

Il est vrai que la concurrence fait rage sur le secteur du voyage en ligne surtout depuis que Google y investit. A travers Alphabet, Google a lancé de nouveaux outils de recherche de voyage qui rivalisent avec TripAdvisor, et a ajouté ses propres critiques d’hôtels, de restaurants et de nouvelles destinations. Google a également rempli le haut de ses résultats de recherche mobile avec plus d’annonces ce qui a contraint de nombreuses entreprises telles que TripAdvisor à acheter plus d’annonces auprès de Google pour maintenir le trafic en ligne. 

La présence de Google s’intensifie sur le marché

« Google est devenu plus agressif », avait déclaré Stephen Kaufer, directeur général de TripAdvisor. « Nous ne prévoyons pas que cela va changer. » Google vient effectivement de s’associer au géant du voyage Sabre Corp pour dix ans. Sabre est une entreprise de 60 ans qui a pris de l’importance en créant « le premier système semi-automatisé de réservation de vols de l’industrie », selon leur communiqué de presse. Sabre transférera la majeure partie de son infrastructure informatique vers Google Cloud. Mais l’alliance va au-delà d’un simple accord cloud, et les deux sociétés affirment qu’elles travailleront ensemble pour « co-créer l’avenir du voyage ». Cet accord renforce la présence de Google sur ce marché et son autre concurrent Expedia en fait également les frais. Le géant du voyage de Seattle a quant à lui annoncé une baisse de son résultat net de 22% au troisième trimestre 2019. 

Tags

Laetitia Lienhard

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Affecté par la concurrence de Google, TripAdvisor taille dans ses effectifs
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link