ActualitéMediaRetail & eCommerce

Alibaba investit 1,2 milliard de dollars dans le « YouTube chinois » : pourquoi la bataille économique ne fait que commencer dans le secteur

Tencent et Baidu, deux mastodontes chinois de l’Internet, investissent eux-aussi à coups de millions dans la vidéo en ligne

Le géant de l’e-commerce Alibaba vient de parvenir à un accord sur une prise de participation de 16,5%, pour 1,22 milliard de dollars, dans Youku Tudou, une plateforme de vidéo chinoise, alors que les marchés l’attendent sur son introduction en bourse à Wall Street. L’entreprise investit aux côtés du fonds d’investissement de Jack Ma Yunfeng Capital qui obtiendra pour sa part 2% du capital. L’accord prévoit que les deux structures paieront chacune 30,5 dollars par action « American Depositary Share » (un certificat permettant aux sociétés non américaines d’être cotées aux Etats-Unis, ndlr).

« Cet investissement nous aidera à continuer de construire une plateforme de divertissement culturelle immersive qui intègre les jeux en ligne et hors ligne » explique Victor Koo, président et chef de la direction de Youku Tudou. « Il s’agit d’une initiative stratégique importante qui étendra davantage l’écosystème Alibaba et apportera de nouveaux produits et services aux clients d’Alibaba » ajoute Jack Ma, le président exécutif d’Alibaba.

Accroitre son trafic

Alibaba multiplie depuis plusieurs mois ses investissements. En mars dernier, il injectait ainsi 215 millions de dollars dans Tango, une application de messagerie instantanée fondée en 2010 par le Français Eric Setton [lire notre article, ndlr], pour une valorisation à 1 milliard de dollars. A citer également une prise de participation dans Lyft – une start-up qui marche sur les terres d’Uber – dans le cadre d’un tour de table de 330 millions de dollars, et une autre de 15 millions de dollars dans la marketplace américaine de produits de luxe 1stdibs.

Une stratégie qui vise à renforcer encore et toujours l’écosystème de produits et services proposés par Alibaba pour toucher toujours plus d’internautes, y compris hors de ses sites. « Alibaba a besoin de beaucoup de trafic, ils ont donc acheté un certain nombre d’entreprises chinoises de l’Internet » explique Tian X. Hou, le fondateur de T.H. Capital LLC dans Bloomberg. « Peu importe où vous êtes, beaucoup de gens regardent des vidéos. Ce sera du trafic de longue durée, confortant les intérêts d’Alibaba à long terme » ajoute-t-il.

Mais au-delà de cette démonstration de force, la firme de Jack Ma vise surtout un secteur clé : la télévision digitale et connectée. Et pour rattraper le temps perdu, le mastodonte chinois de l’e-commerce est en train de se composer un véritable écosystème dans le secteur à coups de millions de dollars. Le 8 avril dernier, il s’associait avec d’autres acteurs pour acquérir 20% de Wasu Media pour 1,05 milliard de dollars afin de développer ensemble des solutions et des contenus pour l’industrie du divertissement. Un mois plus tôt déjà, c’était dans ChinaVision, une société de production audiovisuelle, qu’il injectait 804 millions de dollars.

Un marché encore embryonnaire, mais prometteur

Cette fois-ci, « grâce à cet investissement, Youku Tudou fera plus que doubler son «trésor de guerre» pour acquérir du contenu et procéder à des investissements d’infrastructure » explique à Bloomberg un analyste de Macquarie Group Ltd. L’entreprise pourrait également en profiter pour commencer à nouer des partenariats avec de grands studios américains et proposer ainsi des contenus exclusifs comme l’Américain Netflix avec sa série House of Cards, ou Amazon qui a récemment acquis les droits exclusifs d’Extant, la prochaine série de Steven Spielbeg, pour sa plateforme de vidéo à la demande.

infographie

Car le marché chinois de la vidéo en ligne, bien qu’encore embryonnaire, s’envole depuis 2010 avec une croissance à deux chiffres. A 3,1 milliards de yuans de chiffre d’affaires en 2010, celui-ci devrait franchir les 17,8 milliards cette année et dépasser les 36 milliards en 2017 (4,2 milliards d’euros, ndlr) selon une étude iResearch. Un marché largement financé par la publicité (72,5% en 2012), une tendance qui devrait se confirmer dans les prochaines années.

La technologie est là, restent les contenus, le prochain champs de bataille du secteur. Résultat, Youko accélère et s’est associé à Walt Disney le mois dernier pour le lancement du film « Captain America: The Winter Soldier ». Scarlett Johansson et Samuel L. Jackson ont ainsi marché sur le tapis rouge de Beijing le 24 mars pour l’avant-première du film en Chine.

La concurrence s’accélère

Si Alibaba débourse aujourd’hui 1,2 milliard de dollars pour la plateforme, c’est aussi parce qu’il n’est pas seul à se rêver en leader de la vidéo en ligne dans l’« empire du Milieu ». En mars dernier, Tencent, l’un de ses plus grands concurrents chinois, déclarait, lors de la publication de ses résultats financiers pour le quatrième trimestre 2013,  vouloir « investir plus agressivement dans les contenus vidéo pour accroitre les parts de marché de Tencent Video ».

Le rachat de Youko est aussi une réponse d’Alibaba à Baidu, le premier moteur de recherche dans le pays, qui lui aussi met les bouchées doubles à coups d’acquisitions externes. Il y a un an, il déboursait 370 millions de dollars pour s’offrir PPS.tv, un service de vidéo, alors qu’il avait déjà acquis Iqiyi en 2012, une autre plateforme dont l’audience, avec 94 millions d’utilisateurs actifs en janvier selon une étude iResearcha dépassé celle de Youko.

Olivier Harmant

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Alibaba investit 1,2 milliard de dollars dans le « YouTube chinois » : pourquoi la bataille économique ne fait que commencer dans le secteur
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Internet haut débit: SpaceX lance la deuxième grappe de sa constellation de satellites
Instagram teste les « likes » masqués pour diminuer la pression sociale
Iliad lance une opération de rachat d’actions
Silicon Carne: quittez vos bureaux, bossez à la maison!
Copy link