ActualitéAsieRetail & eCommerce

Alibaba: Tmall global, la marketplace pour les marques étrangères, peine à convaincre

Tmall global, la plate-forme e-commerce du groupe chinois Alibaba avait été annoncée comme allant être la clé d’une introduction rapide en Chine pour les marques étrangères. Dix mois après son lancement, la réalité est bien différente. Au point que des consultants ou des marques qui scrutent minutieusement les statistiques de ventes en ligne chinoises considèrent que Tmall global  a échoué sur cet objectif, explique le Wall Street Journal.

Cette plate-forme ne représente qu’une petite fraction du trafic généré par les marketplace d’Alibaba. Il est classé 311ème sur 3 500 sites considérés comme populaires en Chine, tandis que Taobao atteint la deuxième place, d’après le cabinet Alexa Internet.Alexa Internet estime que le nombre de page vues chaque jour par utilisateur atteint presque 11 sur taobao, contre 6,07 sur Tmall et 3,1 sur Tmall Global. Les marques étrangères témoignent du fait qu’Alibaba les restreint dans leurs achats de publicités en ligne. Elles sont 5 400 à avoir fait le choix d’intégrer Tmall global depuis février.

« Le plate-forme va vraiment ternir l’image d’Alibaba » a confié au WSJ Jacob Cooke, directeur d’une agence d’e-marketing implantée en Chine. 70% des boutiques en lignes ne feraient que très peu de ventes. Cette situation de Tmall global témoigne de la difficulté d’Alibaba à s’étendre à l’international, lui qui domine l’e-commerce chinois, représentant presque la moitié des ventes réalisées en ligne en B to C.

Récemment, l’enseigne française de produits cosmétiques L’Occitane en Provence s’est lancé dans la vente en ligne en Chine via Tmall.

Lire aussi:

>> Top 100 des retailers chinois: Tmall en haut du podium

>> Alibaba travaillerait à sa propre console de jeux

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Alibaba: Tmall global, la marketplace pour les marques étrangères, peine à convaincre
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé
HR Tech: les annonces qu’il ne fallait pas manquer depuis juin
Puces informatiques: dans un secteur en ébullition, AMD acquiert Xilinx pour 35 milliards de dollars
Vinted poursuit sa conquête de l’Europe avec le rachat de son concurrent United Wardrobe
Comment réussir son entretien en visio?
Médias: les Français moins enclins à payer pour s’informer que la moyenne mondiale