ActualitéBusinessHR TechRetail & eCommerce

Amazon propose des emplois permanents à 125 000 employés recrutés pendant la pandémie

AFP

Amazon a annoncé jeudi qu’il allait offrir des emplois permanents à 125 000 des ouvriers temporaires recrutés pour faire face à l’explosion de la demande pour les achats en ligne pendant la pandémie. Amazon a créé 175 000 nouveaux emplois en mars aux Etats-Unis, essentiellement dans ses entrepôts, alors que les mesures de distanciation sociale obligeaient les magasins physiques à fermer leurs portes.

« Comme d’autres entreprises, nous avons embauché ces personnes pour des positions saisonnières. (…) Beaucoup espéraient retourner dans leur société précédente à mesure que l’activité reprenait », a déclaré le géant du commerce en ligne dans un communiqué. « A mesure que la situation pour le long terme devient plus claire, nous avons décidé d’offrir l’opportunité à 125 000 des salariés temporaires de rester chez Amazon et de prendre des postes permanents, à plein temps, à partir de juin ».

Le groupe de Seattle s’est retrouvé au coeur de l’économie du confinement, avec le commerce en ligne et la livraison à domicile, mais aussi ses serveurs qui alimentent de nombreux services sur le cloud, comme NetflixMais Amazon est aussi beaucoup critiqué par certains salariés et associations qui estiment notamment que les entrepôts et centres logistiques n’en font pas assez en termes de protection sanitaire.

Plus de 41 millions d’Américains ont pointé au chômage en deux mois, depuis la mise en place des mesures massives de confinement dans le pays à partir de mi-mars.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Amazon
Amazon propose des emplois permanents à 125 000 employés recrutés pendant la pandémie
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse