/ Brand ContentA proposFinTech

Anytime rejoint Orange Bank : quels sont les enjeux derrière cette acquisition ?

[Contenu réalisé en partenariat avec Anytime]

Désormais dans le giron d’Orange Bank, la néobanque B2B Anytime va pouvoir s’appuyer sur une marque forte pour développer de nouveaux services.

Orange Bank, gage de confiance pour les clients d’Anytime

Pour les clients de la néobanque Anytime, son acquisition par Orange Bank est avant tout synonyme de confiance et de crédibilité. Si Anytime faisait d’ores et déjà partie des trois premières néobanques dédiées aux professionnels et que sa rentabilité était assurée depuis 2018, certaines entreprises exprimaient néanmoins une réticence à confier leur argent à une néobanque, craignant de tout perdre si celle-ci venait à mettre la clé sous la porte.

En devenant une filiale d’Orange Bank, Anytime s’appuie sur une marque forte et offre une sécurité accrue à ses clients, qui peuvent placer leur argent en toute confiance et bénéficier de services adaptés. En effet, Anytime propose tout un panel d’outils adaptés aux professionnels, de l’édition des factures à la gestion des impayés, en passant par diverses solutions de paiement et l’intégration des notes de frais à la comptabilité de l’entreprise.

Quelles évolutions suite à ce rachat ?

L’acquisition d’Anytime par Orange Bank va permettre aux clients de bénéficier d’un grand nombre de nouveautés, déjà disponibles ou en cours de développement. Le service client a d’ores et déjà été renforcé depuis le début du mois de janvier 2021, pour être en mesure de répondre aux demandes sur une plus grande amplitude horaire, que ce soit par messagerie, par chat, par SMS, par email ou par téléphone.

Loin de devenir une banque traditionnelle, la nouvelle filiale d’Orange Bank va conserver son agilité et sa réactivité. Dans un premier temps, la souscription restera exclusivement digitale, avant de bénéficier peu à peu des divers canaux d’Orange et de se déployer dans d’autres pays européens.

Par ailleurs, la néobanque propose depuis peu une fonctionnalité inédite sur le marché dédié aux professionnels: l’existence de sous-comptes, qui permettent de piloter efficacement sa trésorerie en mettant de côté les sommes réservées aux charges et projets à venir. Fonctionnant comme des comptes parallèles au compte principal, ces sous-comptes jouent le rôle de tirelires professionnelles, et constituent une aide précieuse pour éviter les problèmes de trésorerie en anticipant au maximum les dépenses prévues. Les virements entre le compte et les sous-comptes peuvent être réalisés à tout moment pour conserver une grande souplesse et une bonne visibilité sur ses finances.

Les professionnels, nouvelle cible d’Orange Bank

«Le rapprochement avec Orange Bank va nous permettre d’offrir aux professionnels plus de services (crédit, assurance, paiement, conseils…) et de bénéficier de la formidable puissance de la marque Orange», ont annoncé Damien Dupouy et Thierry Peyre dans un récent communiqué de presse publié par Orange. Orange Bank, qui va gagner en agilité ce qu’Anytime va acquérir en expérience métier, développera en effet sa nouvelle filiale avec le soutien de ses fondateurs Damien Dupouy et Thierry Peyre, et l’appui de l’actuelle équipe dirigeante.

«L’arrivée d’Anytime dans la famille Orange Bank marque le début d’une nouvelle évolution pour nous, avec la conquête d’un segment de marché à forte valeur et la mise en place de synergies fortes, avec Orange Bank comme avec Orange», a quant à lui déclaré Paul de Leusse, le directeur général d’Orange Bank, qui fut la première banque au monde créée par un opérateur télécoms. Fin 2020, elle comptait 1,1 million de clients, et espère bien conquérir de nouvelles parts de marché en ciblant les professionnels.

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Anytime rejoint Orange Bank : quels sont les enjeux derrière cette acquisition ?
FinTech : Upflow lève 15 millions de dollars après son passage chez Y Combinator
Memo Bank lève 13 millions d’euros auprès de Serena Capital pour séduire les PME européennes
De “petite start-up” à “belle scale-up”: 6 (excellents) conseils pour une start-up… à ne plus suivre pour bien scaler !
FinTech: Klarna lève 524 millions d’euros auprès de SoftBank, pour une valorisation à 37,8 milliards
Ledger, nouvelle licorne française après une levée de fonds de 380 millions de dollars
IPO: la FinTech californienne Marqeta valorisée à plus de 17 milliards de dollars