ActualitéAmérique du nord

App Store : des développeurs attaquent Apple en justice pour abus de position dominante

AFP

Des développeurs, ceux qui conçoivent les applications mobiles, ont déposé plainte mardi contre Apple, l’accusant de pratiques anticoncurrentielles dans sa gestion de sa boutique en ligne App Store, selon leurs avocats. D’après la plainte déposée au tribunal fédéral de San Jose en Californie, ils se plaignent notamment du fait qu’il n’y a « qu’une seule boutique en ligne d’applications pour les appareils » de la marque, « ce qui permet à Apple d’abuser de sa position de force sur le marché», explique le cabinet Hagens Berman.

Selon eux, cela enfreint les lois fédérale et californienne sur la concurrence. La plainte demande à être considérée comme une « class-action », une plainte en nom collectif englobant d’autres développeurs « dans la même situation», ce qui doit être accepté, ou non, par un juge. Apple nie pour sa part toute idée de monopole, faisant notamment valoir que les développeurs peuvent diffuser leurs produits sur d’autres boutiques, à commencer par celle de Google, le Play Store. Apple dit aussi que 84% des applications sur son App Store sont gratuites. 

Contraindre Apple à rembourser les développeurs

La marque à la pomme prélève 30% de commission sur les applications payantes ainsi que sur les achats intégrés dans l’application, fait valoir le cabinet Hagens Berman dans un communiqué annonçant la plainte, qui affirme aussi qu’Apple demande aux développeurs 99 dollars par an pour distribuer leurs « apps » dans sa boutique en ligne. La plainte demande un procès et vise en particulier « à forcer Apple à mettre fin à son monopole abusif et à permettre la concurrence dans la distribution des applications» compatibles avec les appareils de la marque, et à le contraindre à rembourser les développeurs.

Cette plainte intervient alors qu’élus et régulateurs de la concurrence fourbissent leurs armes contre les géants technologiques. En mai, la Cour suprême des Etats-Unis a autorisé des propriétaires d’iPhone à poursuivre Apple pour sa gestion de l’App Store: pour eux aussi, Apple détient un monopole sur la vente des applications et la commission prélevée par Apple renchérit leurs prix.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
App Store : des développeurs attaquent Apple en justice pour abus de position dominante
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés