ActualitéStartup

[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #46 : Doodoo

Emmanuel Françoise fait partie de ces pionniers du web, il est à l’origine de Creanet, l’un des premiers hébergeur de sites français lancé en 1995. Multi-entrepreneur, il a créé de nombreux sites comme OverGame et TopFinance. Passionné par les réseaux sociaux, Emmanuel Françoise s’est s’est donné une mission : dépoussiérer un secteur « où il ne se passe plus rien depuis des années « , à savoir la gestion des liens.

On pense bien sûr à Delicious ou Evernote sur ce créneau, mais Doodoo a une autre ambition : c’est un moteur de recommandation social combiné à un gestionnaire de favoris nouvelle génération. Le site permet de suivre, gérer et organiser ses liens favoris, ainsi que ceux de son entourage. Un puissant algorithme analyse et hiérarchise ces liens, partagés sur l’ensemble des réseaux sociaux. Disponible en version beta, Doodoo a déjà analysé plus de 800 000 suggestions de liens qualifiés, notamment par des tags personnalisables pour mieux retrouver et recommander ses liens.

[jwplayer mediaid= »88210″]

Un commentaire

  1. je vais tester et espère enfin mettre de l’ordre dans tous mes liens stockés depuis des années.

Bouton retour en haut de la page
[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #46 : Doodoo
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde
OVHcloud: trois mois après son IPO, quel bilan pour le géant français ?