ActualitéStartup

[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #46 : Doodoo

Emmanuel Françoise fait partie de ces pionniers du web, il est à l’origine de Creanet, l’un des premiers hébergeur de sites français lancé en 1995. Multi-entrepreneur, il a créé de nombreux sites comme OverGame et TopFinance. Passionné par les réseaux sociaux, Emmanuel Françoise s’est s’est donné une mission : dépoussiérer un secteur « où il ne se passe plus rien depuis des années « , à savoir la gestion des liens.

On pense bien sûr à Delicious ou Evernote sur ce créneau, mais Doodoo a une autre ambition : c’est un moteur de recommandation social combiné à un gestionnaire de favoris nouvelle génération. Le site permet de suivre, gérer et organiser ses liens favoris, ainsi que ceux de son entourage. Un puissant algorithme analyse et hiérarchise ces liens, partagés sur l’ensemble des réseaux sociaux. Disponible en version beta, Doodoo a déjà analysé plus de 800 000 suggestions de liens qualifiés, notamment par des tags personnalisables pour mieux retrouver et recommander ses liens.

[jwplayer mediaid= »88210″]

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. je vais tester et espère enfin mettre de l’ordre dans tous mes liens stockés depuis des années.

Bouton retour en haut de la page
[Atelier numérique – BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #46 : Doodoo
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump
Cloud: Microsoft s’engage à maintenir en Europe les données de ses clients européens