Actualité

L’Australie vent debout contre l’optimisation fiscale

Selon une dépêche de Reuters, le gouvernement australien devrait prochainement mettre en place un dispositif qui oblige les entreprises générant un revenu annuel supérieur à 105M $ de divulguer leurs techniques d’optimisation fiscale.

Les géants du web comme Google et Apple sont ici principalement visés. L’objectif est de lutter contre l’évasion fiscale dont sont soupçonnées les grandes multinationales.

Interrogé par Reuters, David Bradbury explique : « le gouvernement a l’intention d’améliorer la transparence quant aux impôts que règlent les grandes entreprises. Nous voulons être certains que ces sociétés paient leur juste part »

Au total, près de 2000 entreprises pourraient être concernées en Australie.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

L’Australie vent debout contre l’optimisation fiscale
Parler: le réseau social des conservateurs américains est-il aussi libre qu’il le prétend?
Uber
Uber veut surfer sur la tendance des livraisons de courses à domicile via sa filiale Cornershop
Télécoms: Orange «doit faire de la place aux concurrents» sur le marché BtoB, estime l’Arcep
5G: en Europe, les préoccupations de souveraineté bousculent les projets de Huawei
Free: Xavier Niel présente sa nouvelle Freebox Pop
Coronavirus: les entreprises Tech françaises s’attendent à une baisse des ventes de 6,7%
Copy link