Actualité

L’Australie vent debout contre l’optimisation fiscale

Selon une dépêche de Reuters, le gouvernement australien devrait prochainement mettre en place un dispositif qui oblige les entreprises générant un revenu annuel supérieur à 105M $ de divulguer leurs techniques d’optimisation fiscale.

Les géants du web comme Google et Apple sont ici principalement visés. L’objectif est de lutter contre l’évasion fiscale dont sont soupçonnées les grandes multinationales.

Interrogé par Reuters, David Bradbury explique : « le gouvernement a l’intention d’améliorer la transparence quant aux impôts que règlent les grandes entreprises. Nous voulons être certains que ces sociétés paient leur juste part »

Au total, près de 2000 entreprises pourraient être concernées en Australie.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

5 commentaires

L’Australie vent debout contre l’optimisation fiscale
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
Mary Meeker mène un tour de table de 85 millions de dollars dans la licorne australienne Canva
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
Droits voisins: Macron veut « engager au plus vite » l’Europe contre les géants du numérique
[DECODE] Que disent les acquisitions de Google (Alphabet) sur sa stratégie?
Lemon Way se renforce sur le paiement en ligne européen avec une levée de 25 millions d’euros
Copy link