Actualité

L’Australie vent debout contre l’optimisation fiscale

Selon une dépêche de Reuters, le gouvernement australien devrait prochainement mettre en place un dispositif qui oblige les entreprises générant un revenu annuel supérieur à 105M $ de divulguer leurs techniques d’optimisation fiscale.

Les géants du web comme Google et Apple sont ici principalement visés. L’objectif est de lutter contre l’évasion fiscale dont sont soupçonnées les grandes multinationales.

Interrogé par Reuters, David Bradbury explique : « le gouvernement a l’intention d’améliorer la transparence quant aux impôts que règlent les grandes entreprises. Nous voulons être certains que ces sociétés paient leur juste part »

Au total, près de 2000 entreprises pourraient être concernées en Australie.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

5 commentaires

L’Australie vent debout contre l’optimisation fiscale
Affecté par la concurrence de Google, TripAdvisor taille dans ses effectifs
FinTech : PayPal poursuit sa montée en puissance sur le marché chinois du paiement
Cruise, la startup de General Motors, dévoile sa navette autonome
Record en Bourse pour Tesla, Elon Musk devrait toucher 346 millions de dollars
Le Français Snowleader.com lève 10 millions d’euros pour développer son réseau à l’international
Proxyclick lève 13,5 millions d’euros pour digitaliser le registre des visiteurs à l’accueil des entreprises
Copy link