/ Brand ContentBusinessTechTourisme

Avec Flag Systèmes, le Futuroscope va connaître son plus grand développement depuis sa création

[Contenu réalisé en partenariat avec DL Software]

Depuis le 9 juin et sa réouverture au public, le Futuroscope retrouve enfin de la joie de vivre dans ses allées. Et malgré plus de sept mois de fermeture, l’équipe de direction du parc futuriste, situé près de Poitiers, se montre résolument optimiste pour les prochains mois et même les prochaines années. Il faut dire que la crise du coronavirus n’a absolument pas entamé la confiance des actionnaires quant à l’avenir du parc.

L’an passé, c’est un plan d’investissement de 300 millions d’euros sur 10 ans qui a en effet été validé pour faire entrer le Futuroscope dans une nouvelle ère. Mais dès 2025, le parc aura déjà connu une transformation spectaculaire. Le programme jusqu’à cette échéance s’annonce particulièrement dense, avec notamment quatre nouvelles attractions, dont Objectif Mars qui a déjà ouvert ses portes, deux nouveaux hôtels autour des thématiques de l’espace et de l’écologie, l’ouverture d’une arena de 6 000 places et la création d’un parc aquatique.

i-Resa de Flag Systèmes, pièce maîtresse du Futuroscope pour attirer 2,5 millions de visiteurs par an

Avec ce plan ambitieux, comme le Futuroscope n’en a jamais connu depuis son ouverture en 1987, l’équipe de direction veut faire changer le parc d’échelle pour lui permettre d’accueillir 2,5 millions de visiteurs par an, contre 1,9 million en 2019. Pour autant, cette vision ne peut se concrétiser sans l’appui de partenaires de confiance. C’est donc dans ce cadre que le Futuroscope mise notamment sur le soutien de Flag Systèmes, filiale du groupe DL Software, pour entamer le nouveau chapitre de son histoire.

Regardez notre reportage au Futuroscope sur la collaboration entre le parc et Flag Systèmes :

Flag Systèmes joue en effet un rôle crucial dans la mutation du Futuroscope puisque la société fournit la solution i-Resa, qui permet de commercialiser les offres du parc. «Le logiciel i-Resa fait partie des outils clés du Futuroscope», fait d’ailleurs remarquer Philip Ferrere, directeur général de Flag Systèmes. Et pour cause, si la solution i-Resa constitue la face cachée de l’iceberg, elle se révèle déterminante pour attirer et fidéliser de nouveaux visiteurs. «Le digital nous aide à avoir un parcours client qui soit le plus fluide possible. Mais entre digital et humain, il ne faut pas choisir, il faut être au rendez-vous sur les deux», estime Rodolphe Bouin, président du directoire du Futuroscope. Avant d’ajouter : «Avec Flag Systèmes, on a réussi à bien se comprendre et à livrer en temps et en heure, malgré la crise, le retravail initié en 2019 pour un nouveau site dès 2020. On va continuer à grossir ensemble.»

Bouton retour en haut de la page
Avec Flag Systèmes, le Futuroscope va connaître son plus grand développement depuis sa création
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
Comment Big Mamma veut réinventer le paiement au restaurant avec sa startup Sunday?
[DECODE Quantum] Rencontre avec Alexia Auffeves, Directrice de Recherche au CNRS