ActualitéMarketing & CommunicationTech

Avec le «Telecom Infra Project», Facebook veut réinventer les réseaux télécoms

Facebook confirme ses ambitions dans l'accès à Internet et le secteur des télécoms. A l'occasion du Mobile World Congress, qui se tient du 22 au 25 février à Barcelone, en Espagne, la firme de Mark Zuckerberg a présenté une nouvelle initiative en la matière. Baptisée «Telecom Infra Project», celle-ci vise à rassembler des opérateurs télécoms et des entreprises hardware afin de travailler sur le développement de «nouvelles technologies et réinventer les approches traditionnelles de construction et de déploiement d'infrastructure de réseau de télécommunications».

«Chaque jour, de plus en plus de personnes et d'appareils dans le monde deviennent en ligne, et il est de plus en plus facile de partager des expériences intensives en données, comme la vidéo et la réalité virtuelle», explique Facebook dans son communiqué. «La mise à échelle des infrastructures de télécommunications traditionnelles pour répondre à ce défi global de données ne va pas aussi vite que ce dont les individus ont besoin. Nous savons qu'il n'y a pas une solution unique pour cela, et qu'aucune entreprise ne peut résoudre le problème seul».

Nokia et Intel dans le projet

A l'instar de ce que le réseau social avait fait dans le cadre de l' «Open Compute Project» (relatif aux centres de données), plusieurs entreprises ont déjà rejoint le projet «TIP» dont Intel, Nokia, Deutsche Telekom ou SK Telecom. Ces groupes travailleront sur l'«accélération» de plusieurs technologies, dont la 5G, explique-t-on.

Ce n'est pas la première fois que Facebook s'intéresse de près à l'accès à Internet. Dans le cadre de son programme «Internet.org», la société californienne a lancé dans plusieurs pays son offre «Free Basics». Cette application propose d'accéder à certains services Internet de bases comme la météo ou les offres d'emploi. Mais, à défaut de fournir un accès complet à Internet, certains estiment que ce service va à l'encontre des principes de «neutralité du Net». En Inde, le gendarme des télécoms a ainsi interdit ce service.

Bouton retour en haut de la page
Avec le «Telecom Infra Project», Facebook veut réinventer les réseaux télécoms
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies