Actualité

[Bon App’] Need Sporty, le réseau social pour trouver des équipiers de sport

Pays d’origine: France

Editeur: Stéphane Montoir

Date de création: mai 2014

Disponibilité: iOS

needsporty-stephane-montoir

On a beau faire appel à son cercle d’amis, monter une équipe de foot ou trouver un partenaire de tennis n’est pas toujours chose aisée. Et ce, alors même que d’autres sportifs qui habitent la même ville rencontrent la même difficulté. Pour y remédier, un Bordelais a eu l’idée de créer l’application Need Sporty qui compte aujourd’hui 250 utilisateurs. Il compte créer une S.A.R.L si l’application atteint les 5 000 utilisateurs. Ce réseau social s’adresse aux adeptes des activités suivantes: badminton, cyclisme, foot indoor, golf, running, squash, street basket, tennis ou tennis de table, qu’ils soient valides ou handicapés.

Plus de détails avec Stéphane Montoir, qui a lancé l’application au début du mois de mai:

Frenchweb: Comment fonctionne l’application ?

Stephane_Montoir_NeedSporty-350
Stéphane Montoir

Stéphane Montoir: L’objectif de Need Sporty est de trouver simplement et rapidement un nouveau partenaire sportif. Il y a deux fonctionnalités principales : Need et Play. Need vous permet de créer une recherche précise d’un ou de plusieurs sportifs pour un événement précis. La recherche est dans un premier temps diffusée par notifications push auprès du réseau de partenaires de l’utilisateur.

Si 24h avant l’heure de l’événement aucun partenaire n’est disponible, la recherche sera élargie à l’ensemble du réseau de sportifs de Need Sporty via l’option Play. Les utilisateurs peuvent visualiser les sportifs présents autour de lui, les ajouter en tant que partenaires et leur envoyer des messages.

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette application ?

On fait chaque semaine un à deux matchs de foot indoor entre amis et à chaque fois il nous manque un ou plusieurs joueurs. Quand notre propre réseau et celui du complexe sportif ne trouvent pas de joueurs disponibles, la partie est souvent déséquilibrée.

Le problème est le même avec le tennis, à force de jouer avec les mêmes personnes on se connait par coeur et il n’y a rien de mieux que de changer de partenaire pour progresser. Nous avons dans un premier temps observé les marchés porteurs et en croissance puis nous avons ensuite analysé le marché du sport et des smartphones pour écrire le cahier des charges de notre idée.

Qui sont vos concurrents ?

Nos concurrents sont des sites internet comme yafoot.fr, cleec.fr ou encore tripnco.com. Malheureusement ces sites sont souvent trop spécialisés (Yafoot, que pour le foot), trop généralistes (tripnco.com, toutes les sorties possibles, dont le sport) ou peu ergonomiques voire avec un design vieillissant.

Il y a aussi quelques applications dont l’objectif n’est pas forcément le même que Need Sporty. Par exemple SportEasy qui a pour but de gérer son équipe de sport, donc réservée qu’aux sports collectifs. Il y a aussi SportNYou qui veut rapprocher les sportifs et les coachs ou encore Unlish et Widoosport qui seraient nos plus grands concurrents mais Unlish n’est pas encore disponible au téléchargement.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Pour le moment, l’application est entièrement gratuite et sans publicité le temps de développer son réseau d’utilisateurs sportifs. Une fois notre objectif atteint de 5 000 utilisateurs, nous lancerons le développement sur Android et mettrons 2 modèles d’applications sur l’AppStore d’Apple. Ce modèle économique n’est pas encore définitif mais nous allons certainement partir sur une application de type « freemium ».

Il y aura une application gratuite au téléchargement, avec les fonctionnalités de base et de la publicité légère. Puis il y aura aussi une version payante par abonnement (1,79 euro par an) sans publicité et avec toutes les fonctionnalités disponibles. Cette année l’association Medi’n’seec (créé en 2005 par des étudiant de l’INSEEC , ndlr) recevra 25% des bénéfices générés par notre application.

Nous ferons une élection chaque mois d’avril pour partager notre réussite avec une association caritative en rapport avec le sport ou l’enfance. Il y a d’autres leviers de monétisation que nous ne pouvons évoquer pour le moment tant qu’un réseau suffisant n’est pas en place.

Combien d’utilisateurs regroupez-vous à ce jour ?

Nous avons lancé une première version début avril avec une centaine de beta-testeurs qui nous a permis de sortir différentes mises-à-jour améliorant ainsi l’utilisation de l’application. Nous rassemblons aujourd’hui 250 utilisateurs.

Pensez-vous développer d’autres applications ? Si oui, pouvez-vous nous en parler un peu ?

Nous avons quelques idées pour de futures applications, (dont une en rapport avec les réseaux sociaux et le sport mais avec une finalité différente),  mais leur développement n’est pas planifié.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

4 commentaires

[Bon App’] Need Sporty, le réseau social pour trouver des équipiers de sport
Face à Stadia et la PlayStation 5, Microsoft dévoile sa Xbox Series X
«En France, nous n’avons pas assez de pure-players dans le numérique»
Les offres d’emploi de la semaine
Voiture autonome : Waymo s’offre la startup britannique Latent Logic pour mettre les pieds en Europe
iPhone: Apple rachète la startup Spectral Edge, spécialiste de l’amélioration photographique
L’intelligence artificielle peut-elle achever la 10e symphonie de Beethoven?
Copy link