ActualitéBusinessCarTech

CarTech: l’équipementier français Faurecia investit dans l’hydrogène

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

L’équipementier automobile français Faurecia créera en 2023 une usine de production de réservoirs à hydrogène dans le nord de la Franche-Comté, à quelques kilomètres du centre de développement mondial qu’il vient d’ouvrir pour cette même technologie, a-t-on appris mardi auprès de sa direction. Faurecia a inauguré mardi à Bavans (Doubs) son « centre d’expertise mondial » de recherche, développement et test pour les réservoirs à hydrogène, a constaté un journaliste de l’AFP. Implanté sur un site existant de recherche-développement du groupe, ce nouveau centre a mobilisé un investissement de 25 millions d’euros et emploie 60 ingénieurs et techniciens, a précisé Faurecia.

À l’occasion de l’inauguration, le directeur général de Faurecia, Patrick Koller, a annoncé la création d’une unité de « fabrication en grande série » de réservoirs à hydrogène à Etupes (Doubs) fin 2023, représentant un autre investissement de « 50 millions d’euros », a-t-il précisé dans son discours. Le nombre d’emplois créés n’est pas encore déterminé, a souligné M. Koller auprès de l’AFP. Bavans et Etupes sont situés dans le nord de la Franche-Comté, qui constitue l’un des fiefs historiques de Faurecia, au voisinage de l’usine PSA de Sochaux (Doubs).

Un marché estimé à «près de 20 milliards d’euros»

Le site de Bavans devient « notre centre de gravité pour le stockage » de l’hydrogène, a déclaré M. Koller. Il travaille sur les « matériaux innovants », la mise au point de nouveaux procédés et l’intégration de l’intelligence artificielle afin d’«augmenter la sécurité, la durabilité et la recyclabilité» de ces systèmes de stockage. Le centre de développement espère aussi en diviser le coût par quatre d’ici à 2030. À cette échéance de dix ans, le marché mondial des systèmes de stockage de l’hydrogène pour l’automobile s’élèvera à « près de 20 milliards d’euros », selon les prévisions de Faurecia.

L’entreprise s’est lancée dans l’hydrogène « depuis 2017 », étant « convaincue de ses multiples avantages » (autonomie, poids, coût…) y compris par rapport aux batteries pour véhicules électriques, a rappelé M. Koller. Selon son directeur général, le groupe se concentre sur le développement de l’hydrogène « vert », produit à partir d’électricité « issue d’énergies renouvelables ou de l’énergie nucléaire ». L’hydrogène vert constitue aussi la priorité du Plan hydrogène d’un montant de 7 milliards d’euros que le gouvernement a présenté il y a un mois.

Bouton retour en haut de la page
Faurecia
CarTech: l’équipementier français Faurecia investit dans l’hydrogène
[Reportage] Coliving : dans les coulisses de La Casa
Zendesk Forum Paris : L’art de réinventer la relation client
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France
[Silicon Carne] AgTech : le futur de la food
[Série F] Contentsquare lève 600 millions de dollars et double sa valorisation à 5,6 milliards

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media