ActualitéData Room

[Carterie 2.0] Dromadaire fait un retour en force sur la carte imprimée

Depuis 1998, le leader de l’e-card gratuite Dromadaire, propriété du Groupe Aventers (Ooprint), ne perd pas un poil de sa notoriété. En important des USA le concept de l’envoi de cartes par le net, Dromadaire a choisi le bon créneau, et imposé un monopole, avec 10,5M d’utilisateurs en France. Rien à envier aux 5,8M d’utilisateurs du concurrent American eGreetings.

Côté prévisions, Dromadaire prévoit près de 16 M d’envois d’e-cards pour les voeux de fin d’année (E-mail + Facebook). Mais la marque vise aussi un autre marché, celui de la carte imprimée. Un marché estimé à 7,5 milliards de dollars aux Etats-Unis, 400 M€ en France. L’idée de ce retour au papier ne date pas d’hier : Dromadaire avait en effet, au printemps 1998, pensé son modèle sur la carte imprimée, un service proposé en octobre de la même année, puis abandonné au profit de l’e-card, nettement plus profitable.

Reste aujourd’hui à imposer l’offre Dromadaire face aux e-imprimeurs et sites de photos:

  • Proposer aux internautes français un service en ligne de commande et d’envoi de cartes imprimées
  • Des centaines de modèles de cartes personnalisables (textes et photos)
  •  Une expédition directement au destinataire sous 24 heures
  • Un prix de 3,99€ tout compris (impression sur papier verni, enveloppe, timbre, expédition…)
Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This