ActualitéEuropeFonds d'investissementInvestissements

Qui a reçu les 50 premiers millions d’euros d’investissements de Cisco?

Cisco avait promis, lors du déplacement de son président John Chambers en France, 200 millions d'euros pour investir dans les start-up tricolores. Le géant américain tient désormais à faire savoir qu'il tient ses promesses. 50 millions d'euros auraient déjà été investis en France ces derniers mois.

Le groupe a investi directement au capital de plusieurs entreprises, comme Intersec, une société basée en région parisienne qui développe des logiciels d'analyse et de collecte de données. Par ailleurs, Cisco a également investi dans les fonds de deux sociétés de capital-risque françaises, dont 17 millions d'euros chez Idinvest, qui a investi dans Criteo ou Deezer, et 34 millions chez Partech Ventures, qui a participé à Dailymotion ou encore Sigfox. 

Ces investissements surviennent après l'annonce d'une première enveloppe de 100 millions de dollars d'investissement dans les start-up français, puis de 100 millions supplémentaire. A l'époque, John Chamber avait été reçu par Manuel Valls. Ce projet prévoit également des «collaborations académiques» et un pilote de «smart city» en France.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Qui a reçu les 50 premiers millions d’euros d’investissements de Cisco?
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse
[Silicon Carne] Du réel au virtuel: comment allons-nous reproduire nos vies dans le metaverse?
FoodTech: débuts en fanfare à Wall Street pour Toast, spécialiste des logiciels pour restaurants
HR Tech: l’Allemand CoachHub rachète la startup française de coaching professionnel MoovOne
Comment Céline Lazorthes et Jonathan Benhamou veulent améliorer le quotidien des patients atteints d’un cancer