ActualitéArts et CultureInvestissementsTech

[Cloud computing] 19 millions d’euros débloqués pour cinq projets

Eric Besson, ministre chargé l’Economie numérique, vient d’annoncer que 5 projets dans le domaine du cloud computing bénéficieront de 19 millions d’euros d’investissement.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un appel à projets organisé autour du Programme d’Investissements d’Avenir. Parmi les 18 projets déposés en réponse à cet appel, 5 projets ont été sélectionnés et bénéficieront donc de ce soutien financier qui vient compléter les 50M € nécessaires à leur développement.

Les projets retenus sont les suivants :

  • La « plate-forme d’ingénierie logicielle » (projet CloudForce porté par Orange Labs) permettra le développement collaboratif et la gestion d’applications s’appuyant sur de multiples infrastructures de cloud computing.
  • Les « outils de portage d’applications » (projet CloudPort porté par la PME Prologue) faciliteront la migration des logiciels d’une entreprise vers le modèle de cloud computing.
  • Le projet « d’infrastructure logicielle haute performance » (projet Magellan porté par Bull) servira de base pour offrir les performances du calcul intensif à la demande et à distance.
  • Le projet de « nuage communautaire » (projet Nu@ge porté par la PME Non Stop Systems) développera des solutions de mutualisation d’infrastructures et de compétences de plusieurs PME pour offrir des services innovants.
  • Et enfin, le projet de « nuage pour les établissements d’enseignement supérieur » (projet UnivCloud porté par INEO) mettra les technologies du cloud au service des universités et des collectivités.

Un deuxième appel à projets autour du cloud computing a également été lancé le 21 juillet dernier. Les résultats seront communiqués début 2012.

Pour rappel, les entreprises françaises ont déjà accumulé du retard en matière de cloud computing. En effet, une récente étude du spécialiste en sécurité informatique Symantec montre que le rythme d’adoption reste peu soutenu dans l’Hexagone. Ainsi, seules 13% à 27% des entreprises françaises n’envisagent tout simplement pas d’adopter ce nouveau modèle de gestion de l’informatique.

Malgré les résultats de cette étude, le cabinet Pierre Audoin Consultants prévoit en France, une croissance annuelle à deux chiffres de ce marché, qui devrait atteindre 1,5 milliard d’euros en 2014.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Symantec a effectivement raison, la France ne fait pas encore partie des pays leaders dans le développement du Cloud.

    Mais l’annonce de cet investissement public, le développement d’offres innovantes d’infrastructure comme celle d’OVH, et l’arrivée d’un nombre croissant de solutions en Saas montrent que les choses avancent dans le bon sens.

    Ce que confirme une étude récente de KPMG côté usages : 80% des grandes entreprises en France ont déjà adopté ou se préparent à adopter dans l’année le Cloud.
    http://www.cio-online.com/actualites/lire-les-entreprises-partent-de-plus-en-plus-dans-les-nuages-4009.html

Bouton retour en haut de la page
[Cloud computing] 19 millions d’euros débloqués pour cinq projets
IBM France: tentative d’invasion numérique par des salariés en « télégrève »
Wirecard : après le scandale, la FinTech allemande vend ses activités asiatiques
Seven Senders
E-commerce: 32 millions d’euros pour la startup de livraison Seven Senders
Aux États-Unis, les géants de la Tech se veulent conciliants avec Joe Biden
BNP Paribas et le Crédit Mutuel s’associent dans la télésurveillance
Après la « hype », quel avenir pour les NFT?