A la uneBusinessRetail & eCommerce

Comment Foodora compte s’étendre dans les villes françaises

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Près d'un an après l'arrivée de Foodora, Take Eat Easy mettait la clé sous la porte. Sur ce marché ultra concurrentiel de la livraison de repas à domicile, l'acteur allemand financée par Rocket Internet puis rachetée par Delivery Hero, entend s'attaquer aux parts de marché de ses concurrents. Face à elle, Uber Eats et Deliveroo notamment, arrivés quelques mois après elle en France.

Alors que l'offre répond à la fois à un besoin et à un usage (mobile), Foodora est confiante sur l'avenir du marché. «La densité de la population et celle des restaurants en France (…) rend le modèle profitable», affirme Boris Mittermüller, cofondateur de la start-up qui a ouvert dans cinq villes de l'Hexagone. Récemment, la start-up vient de se lancer à Nantes et à Lille.

Partenaire de 1 500 restaurants référencés et de 2 000 coursiers, la société n'est pas encore rentable en France. Pour l'instant, elle est développée par sa maison-mère Delivery Hero qui a levé plus d'1 milliard d'euros. Elle compte toutefois sur les revenus du B2B, aujourd'hui à 20% de son chiffre d'affaires, pour passer dans le vert. 

Sur chaque commande, Foodora retient une commission de «30% payée par le restaurateur». «La livraison de repas reste extrêmement attractive pour les investisseurs car c'est un modèle gagnant-gagnant», souligne la société qui voit son chiffre d'affaires croître de 20 à 30% par semaine.

La société allemande est présente dans 10 pays (dont le Canada, Australie, Suède, Finlande, Autriche, Norvège). 

Fondateur: Boris Mittermüller, Stefan Rothlehner

Siège : Munich

Date de création : 2014

Effectifs : 80

Concurrents: Uber Eats, Deliveroo, AlloResto (JustEat), Resto-In, Chronoresto.

Lire aussi: 3 raisons qui expliquent l’essor du modèle «à la demande» en France

Bouton retour en haut de la page
Comment Foodora compte s’étendre dans les villes françaises
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media