/ Brand ContentRetail & eCommerce

Comment le groupe Galeries Lafayette construit son équipe digitale

[Contenu réalisé en partenariat avec les Galeries Lafayette]

Dans le contexte de crise sanitaire actuel, qui est un réel défi pour tous les retailers, le groupe Galeries Lafayette continue de recruter des profils digitaux. Pour rappel, il abrite le célèbre grand magasin Les Galeries Lafayette Haussmann mais également toute une galaxie de marques (le BHV Marais, La Redoute, Eataly, Louis Pion, Galeries Lafayette Royal Quartz, Guérin Joaillerie et BazarChic). Toutes ces entités poursuivent leur transformation dans un monde du retail devenu encore plus omnicanal. Quels sont les métiers qui soutiennent cette nécessaire mutation?

Des e- merchandisers aux product owners

«Nous recrutons pour des métiers assez variés, comme des e-merchandisers, des professions autour de l’acquisition Web. On retrouve également les métiers liés à la connaissance client, à la fois du CRM et de la data. A cela s’ajoute les profils autour des réseaux sociaux, qui se développent énormément et deviennent un levier très important de communication pour nous. Nous embauchons également dans des branches nouvelles liées aux métiers de l’agilité comme des product owners ou encore des scrum masters», développe Alison Chams Muyard, directrice digital pour le groupe. A noter que les évolutions sont possibles entre les métiers au sein du groupe Galeries Lafayette.

Exemple de ces talents digitaux, Alexandra Fayolle, responsable acquisition: « L’objectif de mon métier est de maximiser le chiffre d’affaires du site galerieslafayette.com à travers différents ensembles. Cela passe par plusieurs canaux d’acquisition. Le social ad avec Pinterest, Facebook, Instagram. Cela va aussi être le référencement payant sur Bing ou Google, l’affiliation, le display, les partenariats», illustre-t-elle notamment. En ce qui concerne les qualités nécessaires pour effectuer ce métier, elle cite, entre autres, le fait de savoir anticiper les changements, de bonnes connaissances techniques et capacités analytiques.

L’opportunité de travailler sur des projets à long terme

Fondé en 1894, le groupe Galeries Lafayette compte à présent 16 000 collaborateurs. Comment est-ce d’y travailler? « C’est un grand groupe, de ce fait il y a beaucoup d’opportunités en interne au sein des différentes marques. Et surtout, il est 100% familial, c’est important de le souligner, puisque cela nous permet de travailler, en tant que salariés des Galeries Lafayette, sur des projets à long terme, de nous ancrer dans des réflexions avec de vrais projets stratégiques, ce qui est une réelle force aujourd’hui sur le marché », décrit notamment Alison Chams Muyard.

Retrouvez l’interview complète d’Alison Chams Muyard, directrice digital, et d’Alexandra Fayolle, responsable acquisition, pour le groupe Galeries Lafayette : 

À propos de Galeries Lafayette

Leader français des grands magasins et célèbres dans le monde entier, les Galeries Lafayette font vibrer la mode et le commerce événementiel depuis plus de 120 ans.
Au quotidien, nos équipes imaginent l’inattendu : elles captent l’air du temps et mettent leur talent au service de l’enchantement. Leur objectif ? Faire vivre à nos clients une nouvelle expérience, audacieuse, connectée, humaine, engagée !

Aujourd’hui, l’enseigne fait partie du groupe Galeries Lafayette, une entreprise 100% française et familiale de 16 000 collaborateurs, dont les marques emblématiques – Galeries Lafayette, LE BHV MARAIS, La Redoute, Eataly, Louis Pion, Galeries Lafayette Royal Quartz, Guérin Joaillerie et BazarChic partagent une même ambition : continuer à développer un groupe engagé, leader du commerce physique et digital, aux racines françaises et au rayonnement international.

Tags

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Comment le groupe Galeries Lafayette construit son équipe digitale
Inde: Intel investit 253,5 millions de dollars dans Jio Platforms
CtoC : Explosion des ventes de seconde main
eCommerce : Shipup lève 6 millions d’euros pour prendre son envol sur le marché américain
Alibaba remplace Pierre Poignant à la tête de Lazada
SNCF: « On ne collecte pas toute la donnée, on collecte la donnée utile »
Digital InPulse : Huawei part en quête des applications mobiles françaises à impact positif les plus prometteuses
Share via
Copy link