A la uneActualitéEuropeIndustrieTech

Comment mesurer l’efficacité des logiciels «anti-pollution»?

La polémique déclenchée par les logiciels Volkswagen pose la question de la confiance que l’on doit accorder aux nouveaux logiciels dit «verts». Après la découverte du faux logiciel anti-pollution du constructeur automobile, comment mesurer les «bons» logiciels qui limitent la consommation en énergie des appareils électroniques ? Quels sont les critères obligatoires qui caractérisent un logiciel respectueux de l’environnement ?

En 2013, Greensoft, une entreprise allemande, publiait une présentation sur les logiciels intelligents et respectueux de l’environnement, que le ministère allemand de la Recherche et de l’éducation avait d’ailleurs sponsorisée. De quoi inspirer les concepteurs de ces nouveaux programmes qui feront partie du quotidien, dans les voitures, ou les objets connectés.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment mesurer l’efficacité des logiciels «anti-pollution»?
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
FinTech: Klarna s’apprête à clôturer un tour de table à 1 milliard de dollars
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jacqueline Bloch, Directrice de Recherche au CNRS
Facebook vs. Apple: le réseau social joue la défense des pubs ciblées et des PME
Navettes autonomes: le groupe français Transdev s’allie à Mobileye (Intel) et Lohr