ActualitéAfriqueAsieBusinessTransport

[DECODE] Comment Uber veut séduire les pays émergents

Devenue une plateforme multimodale au fil du temps, Uber veut désormais s’adapter aux besoins de ses clients dans plusieurs pays à travers le monde pour gagner des parts de marché. Ces derniers mois, la plateforme de VTC américaine a ainsi multiplié les initiatives pour conquérir les pays émergents.

En juin, la société californienne a annoncé le lancement d’Uber Lite, une version allégée de son application d’origine pour ne conserver que les fonctionnalités de base. Conçue en Inde (1,3 milliard d’habitants), premier pays à bénéficier de cette application simplifiée, elle s’adresse aux utilisateurs qui ont accès à une connectivité réduite. Uber Lite utilise 5 Mo de stockage, soit l’équivalent de trois selfies sur son téléphone d’après la firme américaine, pour un temps de réponse de 300 millisecondes.Apple-converted-space »> 

Cette application allégée sera lancée dans tout le Moyen-Orient début 2019. Uber nourrit de fortes ambitions dans cette région et cherche, dans ce sens, à mettre la main sur Careem, son concurrent basé à Dubaï. Une telle acquisition permettrait à la firme américaine de s’octroyer une domination sans partage au Moyen-Orient. Outre cette partie du monde, Uber mise aussi sur l’Inde et l’Afrique pour reprendre du poil de la bête après des déconvenues fracassantes en Asie, comme l’illustrent ses échecs face à l’Indonésien Go-Jek et le géant chinois Didi Chuxing.Apple-converted-space »> 

Uber Bus pour adresser un marché de 100 milliards de dollars par anApple-converted-space »> 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet