ActualitéBusinessTech

Cybersécurité: Rapid7 investit dans le cloud en rachetant Alcide pour 50 millions de dollars

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Alors que la cybercriminalité augmente quotidiennement, l’entreprise américaine Rapid7, spécialisée dans la cybersécurité, annonce le rachat de la startup israélienne Alcide, un des principaux fournisseurs de sécurité Kubernetes.

Pour rappel, Kubernetes (K8s) se définit comme un système open-source permettant d’automatiser le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion des applications conteneurisées, notamment dans le cloud. Il nécessite cependant des fournisseurs tiers pour assurer la bonne mise en place des systèmes de sécurité. Rapid7 poursuit ainsi ses ambitions dans le cloud, neuf mois après avoir acquis DivvyCloud pour 145 millions de dollars. 

Lancé en 2000 par Alan Matthews, Chad Loder et Tas Giakouminakis, Rapid7 s’est depuis peu lancé dans le cloud en passant par Kubernetes, à l’instar de VMWare qui a racheté Octarine, ou Cisco qui a acquis PortShift en octobre dernier. Grâce au rachat d’Alcide, l’entreprise basée à Boston pourra accompagner ses clients dans leurs déploiements Kubernetes sans compromettre leur sécurité. « Afin de profiter pleinement de la vitesse et de l’innovation que Kubernetes peut apporter à une organisation, la sécurité doit être étroitement intégrée sans être un obstacle », commente Brian Johnson, vice-président senior de la sécurité du cloud chez Rapid7. 

Une cybercriminalité qui explose 

« Les organisations profitent de la flexibilité, de la rapidité et de l’agilité qu’offre le cloud pour accélérer l’innovation et apporter plus rapidement de la valeur aux clients. Ainsi, les développeurs se tournent de plus en plus vers Kubernetes pour développer et fournir rapidement des applications conteneurisées », explique la société.

Avec l’essor du télétravail, les solutions de cybersécurité sont davantage plébiscitées par les entreprises. Rien qu’en France, l’Anssi (l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) déplore une explosion des cyberattaques, multipliées par 4 entre 2019 et 2020. Selon une étude la société de sécurité informatique Emsisoft, les attaques par rançongiciels, ont infecté plus de 2 300 entreprises, écoles, hôpitaux et agences gouvernementales en 2020 rien qu’aux États-Unis, et devraient croître en 2021. 

Bouton retour en haut de la page

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media