Actualité

Des milliers de comptes internet espionnés aux Etats-Unis

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Dans un post de blog, Google a révélé, mardi, que des milliers de comptes internet avaient été surveillés outre-Atlantique entre 2009 à 2012 dans le cadre du Patriot Act, loi adoptée après les attentats du 11 septembre 2001.

google-patriot-act

Le géant américain a, en effet, rendu publique les lettres dites de « sécurité nationale », qui correspondent aux demandes de données du gouvernement dans le cadre de la prévention d’actes terroristes.

C’est la première fois qu’une entreprise privée dévoile ce type d’information. La firme de Mountain View reste toutefois évasive et ne révèle pas de chiffres précis pour des soucis de sécurité.

L’AFP précise ainsi que de 2009 à 2012, le géant de l’internet a reçu du gouvernement entre zéro et 999 demandes. Ces demandes concernaient chaque année entre 1 000 et 1 999 comptes, sauf en 2010 où les demandes visaient, cette fois-ci, entre 2 000 et 2 999 comptes.

Bouton retour en haut de la page