ActualitéBourseBusinessDecode Market, l'émissionInvestissementsPodcastTech

Du Next 40 au CAC 40 : la France doit désormais convaincre ses licornes d’entrer en Bourse

FrenchWeb Market, une émission en partenariat avec eToro

Dans FrenchWeb Market, notre rendez-vous mensuel avec notre partenaire eToro, on s’intéresse à la nouvelle bataille de la French Tech. Désormais capables de boucler des tours de table à plus de 100 millions d’euros, voire un demi-milliard d’euros, les start-up françaises et européennes sont désormais confrontées à un nouveau défi : entrer en Bourse sur le Vieux Continent. Face à Wall Street, qui drague des pépites comme Contentsquare, le combat s’annonce difficile mais pas impossible.

Et ce combat, on va en parler avec Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l’analyse des marchés chez eToro :


Aux yeux d’Emmanuel Macron, de Cédric O et des voix fortes de la French Tech, il est temps que les start-up les plus prometteuses de l’écosystème considèrent une introduction en Bourse comme une option de financement de premier plan. Car c’est en lançant de plus en plus d’entreprises technologiques sur les marchés boursiers que la French Tech confirmera tout le potentiel placé en elle ces dernières années. Ce n’est ainsi pas un hasard si le gouvernement a baptisé son indice d’entreprises technologiques à fort potentiel «Next 40». Une appellation qui dit tout de la volonté de l’exécutif : que plusieurs start-up françaises intègrent le CAC 40 dans les prochaines années.

En France, Believe et OVHcloud montrent la voie, alors que le gouvernement, qui a fixé un objectif de 25 licornes en 2025 (un cap qui sera largement dépassé), se fixe désormais pour ambition d’envoyer une start-up de la French Tech au CAC 40 d’ici 2025. A un horizon plus large, Emmanuel Macron, qui joue sa place à l’Élysée au printemps 2022, rêve d’avoir dix «super licornes», soit des start-up valorisées à 100 milliards de dollars, d’ici 2030.

Lire aussi : Believe, première licorne française d’une longue série à entrer en Bourse ?


eToro a été fondé en 2007 dans le but d’ouvrir les marchés internationaux à tous ceux qui souhaitent investir simplement et en toute transparence. La plateforme a développé une approche originale avec le Copy Trading. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de la plateforme de «copier» les positions prises par un membre d’eToro pour calquer leur stratégie d’investissement sur la leur. Concrètement, lorsque le trader copié réalise une opération sur la plateforme, elle est automatiquement reproduite dans le portefeuille des utilisateurs qui ont choisi de copier ses mouvements. Les traders copiés étant souvent expérimentés, ils permettent d’apporter une réelle expertise aux utilisateurs d’eToro. Comme sur un réseau social, ils échangent ainsi régulièrement avec leur communauté pour expliquer leur stratégie d’investissement.

Le groupe eToro rassemble la plateforme eToro, espace d’investissement et d’échange de multiples actifs financiers, et eToroX, qui gère le portefeuille crypto et la place de marché de l’entreprise. eToro, leader mondial des plateformes de trading social, offre aux particuliers la possibilité d’investir en leur donnant accès à une multitude d’actifs financiers, allant des actions aux matières premières en passant par les crypto-actifs. La communauté d’eToro compte plus de 12 millions de membres enregistrés qui partagent leurs stratégies d’investissement et qui sont libres de suivre les meilleurs d’entre eux. La plateforme eToro permet aux investisseurs d’acheter, de conserver et de vendre des actifs, de suivre la performance de leur portefeuille en temps réel et d’effectuer des transactions très simplement et quand ils le souhaitent.


67 % des comptes des investisseurs de détail perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD avec ce fournisseur. Vous devriez vous demander si vous comprenez comment les CFD fonctionnent et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque important de perdre votre argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Du Next 40 au CAC 40 : la France doit désormais convaincre ses licornes d’entrer en Bourse
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque
Qu'est ce qu'un Webinar
Quel format choisir pour rendre votre webinar intéressant ?