Retail & eCommerce

[Etude] Photographie de l’eCommerce en Europe

Le Parlement européen vient de publier un rapport sur la situation du eCommerce en Europe. Réalisé par le cabinet London Economics de mi-2009 à mi-2010, cette étude fait état de fortes disparités selon les pays membres. Voici les principales tendances à retenir:

  • Le nombre d’Européens qui réalisent des achats sur le web a doublé en 5 ans, pour s’établir à 40% de la population.
  • Au Danemark, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas ou en Suède, plus de 65 % des consommateurs achètent en ligne.
  • La France et le Luxembourg se trouvent également en tête, avec respectivement 57% et 60% des consommateurs qui achètent en ligne.
  • On retrouve en queue de peloton, la Roumanie et la Bulgarie avec moins de 10 %, et à peine plus en Lituanie, Grèce, Italie ou encore Portugal. (Ces disparités pourraient s’expliquer par le taux de pénétration d’Internet qui varie selon les pays)
  • Seuls 14% des entreprises européennes vendent leurs biens ou services sur le web. Un chiffre quasi stable depuis 5 ans.
  • Les 3/4 des achats se font sur le marché domestique, c’est à dire chez un vendeur situé dans le même pays que l’acheteur.
  • Les consommateurs achètent principalement des vêtements et des biens et services liés au voyage. Paradoxalement, les ordinateurs et autres équipements électroniques font partie des biens les moins achetés en ligne.
  • L’e-commerce contribue à la diminution des coût de distribution, et environnementaux. En revanche, il favorise le commerce de produits illégaux.
Pour remédier à ces inégalités, le cabinet London Economics préconise plusieurs mesures. Lire l’étude complète.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude] Photographie de l’eCommerce en Europe
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
Alibaba minimise son amende de 2,3 milliards d’euros et flambe en Bourse
Global Founders Capital, Kima Ventures et Roxanne Varza (Station F) investissent dans la startup Onepilot
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars
[FW Market] Comment Shopify est-il devenu l’anti-Amazon ?
Commerce unifié : pourquoi la startup toulousaine OneStock fait entrer le fonds Silverfleet à son capital