A la uneArts et CultureEurope

[Exclusif] Deezer explique le report de son introduction en Bourse

Recul ou simple report? Alors que Deezer avait déclaré en septembre son intention de s’introduire en Bourse afin de lever environ 300 millions d’euros, le spécialiste français de la musique en streaming avait fait marche arrière, dans l’attente de conditions plus favorables.

«L’environnement économique, en ce moment, est relativement instable et il y a des mouvements en Bourse qui font que les introductions, par nature, sont un peu périlleuses», explique à Frenchweb Alexis de Gemini, directeur général France de Deezer. «Par ailleurs, nous avons constaté, à travers le roadshow que nous avons mené pendant plusieurs semaines, que le marché du streaming est encore méconnu des investisseurs», poursuit-il.

La société française qui revendique 6 millions d’abonnés payants dans le monde doit affronter la concurrence de Spotify (20 millions) et, depuis cet été, d’Apple Music. L’an passé, Deezer a réalisé 141,9 millions d’euros de chiffre d’affaires, dont plus de la moitié en France, pour 27 millions d’euros de pertes.

Plus de détails avec Alexis de Gemini, directeur général France de Deezer:


Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Exclusif] Deezer explique le report de son introduction en Bourse
FinTech : Margo Bank lève 20 millions d’euros pour contrer Qonto
Coronavirus : le Royaume-Uni renonce à son application au profit de la technologie d’Apple et Google
FinTech : Stocard se lance dans le paiement mobile pour chasser sur les terres de Lydia et N26
Everoad s’adosse à l’Allemand Sennder pour devenir un géant européen du fret routier
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
FinTech : les institutions financières européennes sont-elles prêtes à embrasser l’open banking ?
Copy link