ActualitéBusinessFinTech

FinTech: le géant indien Paytm prévoit de lever 2,2 milliards de dollars lors de son IPO

Paytm, géant indien des paiements en ligne ambitionne de lever 2,2 milliards de dollars lors de son IPO, selon le dossier qu’il a déposé auprès du régulateur du pays. Cette startup spécialisée dans les paiements numériques est l’une des plus importantes d’Inde avec une valorisation estimée à 16 milliards de dollars depuis 2019. Cette opération intervient peu après l’introduction en Bourse d’un autre géant indien, Zomato, spécialisé dans la livraison de nourriture, pour un montant de 1,3 milliard de dollars.

Soutenu notamment par Alibaba et SoftBank, Paytm prévoit d’émettre de nouvelles actions correspondant à 1,1 milliard de dollars et de vendre l’équivalent de 1,1 milliard de dollars supplémentaires. Lancée en 2009 par Vijay Shekhar Sharma, la super app fait partie des services les plus plébiscités par les indiens, avec plus de 333 millions d’utilisateurs, dont 114,3 millions qui effectuent des transactions chaque année. La startup propose à ce jour une interface de paiement, une marketplace e-commerce qui accueille 21 millions de commerçants, une plateforme de réservation de billets, de vente d’assurances ou encore de monnaies numériques.

Concurrence américaine

Filiale du groupe indien One97 Communications, Paytm doit cependant faire face à l’arrivée de géants américains à l’instar de WhatsApp, l’application de Facebook qui compte déjà plus de 2 milliards d’utilisateurs dans le monde et qui a lancé l’an dernier un service de paiement en Inde, WhatsApp Pay. Le pays est en effet son plus gros marché avec plus de 400 millions d’utilisateurs. La startup indienne est également en concurrence avec Google, qui s’est lancé dans la course avec son offre Google Pay, ainsi qu’un géant local, PhonePe, tombé dans le giron de Walmart à la suite du rachat de sa maison-mère Flipkart par l’Américain.

Les nouveaux fonds récoltés par Paytm pourraient lui permettre de prendre de l’avance sur ses rivaux en élargissant son offre de services de paiement et en menant des acquisitions. En novembre 2019, la FinTech avait déjà levé 1 milliard de dollars auprès de T Rowe Price, Ant Financial, Softbank Vision Fund ou encore Discovery Capital pour lutter contre la concurrence américaine. Si Paytm réalise ses ambitions, l’opération pourrait être la plus grande introduction en Bourse depuis au moins une décennie en Inde.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FinTech: le géant indien Paytm prévoit de lever 2,2 milliards de dollars lors de son IPO
10 pistes pour accélérer la transformation de la fonction RH
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD