ActualitéBusinessFinTech

Après Google et Alibaba, WhatsApp (Facebook) se lance dans le paiement mobile en Inde

AFP

WhatsApp s’est lancé vendredi dans la bataille pour le très prometteur marché indien du paiement mobile où s’activent déjà des géants comme Google et Alibaba. La filiale de Facebook a annoncé le lancement de WhatsApp Pay quelques heures après avoir obtenu l’autorisation de l’autorité de régulation indienne des services de paiements. L’Inde est le plus gros marché de la messagerie avec quelque 400 millions d’utilisateurs.

WhatsApp Pay permet de recevoir et envoyer de l’argent via une plateforme de messagerie. Le service a été lancé pour la première fois mi-juin au Brésil, deuxième marché mondial de WhatsApp derrière l’Inde, mais suspendu une semaine après par la Banque centrale « pour préserver un environnement concurrentiel adéquat », avec également des inquiétudes sur la confidentialité des données recueillies. Les autorités ont depuis indiqué qu’il serait autorisé au Brésil.

Dans une vidéo accompagnant le lancement du service en Inde, le patron de Facebook Mark Zuckerberg assure qu’il contribuera à l’«innovation» dans les paiements. M. Zuckerberg a fait l’éloge du système de paiements unifié indien (Unified Payments Interface, UPI) auquel participent plus de 140 banques indiennes dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants. UPI est également utilisé par Google Pay (Alphabet), PhonePe (Walmart) et Paytm (Alibaba) qui dominent le marché indien des paiements en ligne. « L’Inde est le premier pays à faire quelque chose de ce genre », a affirmé M. Zuckerberg à propos du réseau qui a traité plus de deux milliards de transactions en octobre et 1,8 milliard en septembre.

Partenariats avec 5 banques indiennes 

Pour son nouveau service, WhatsApp s’est associé à cinq banques indiennes dont la State Bank of India, principale institution du secteur public, ainsi que les banques HDFC, ICICI, Axis et Jio Payments. En avril, Facebook avait annoncé l’investissement de 5,7 milliards de dollars dans Jio Platforms pour en prendre 9,9% et s’implanter dans le marché du e-commerce en Inde. Il devenait ainsi le premier actionnaire minoritaire de cette filiale numérique du conglomérat Reliance Industries du milliardaire Mukesh Ambani.

La National Payments Corporation of India a limité à 20 millions le nombre d’utilisateurs du nouveau service de WhatsApp dans une première phase. Tous doivent posséder une carte de débit et un compte bancaire. WhatsApp, utilisé par plus de 1,5 milliard de personnes dans le monde, avait entamé en 2018 des tests en Inde pour ce service auprès d’environ un million d’utilisateurs.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Après Google et Alibaba, WhatsApp (Facebook) se lance dans le paiement mobile en Inde
En route vers une consolidation du marché des VTC
Dans sa course contre TikTok, Snapchat lance Spotlight pour séduire les jeunes utilisateurs
Radio France
Radioplayer France: les principales radios françaises lanceront une plateforme commune en 2021
snapchat
Snap poursuit ses ambitions dans les technologies vocales avec une nouvelle acquisition
États-Unis: le compte Twitter officiel du président sera transféré à Joe Biden le jour de l’investiture
Amazon
Amazon: en France, quelles alternatives face à la suprématie du géant américain