BusinessComFW BusinessTechTV

Fluicity veut rapprocher les citoyens des élus locaux

Lors des dernières élections municipales en France, près de 40% des citoyens ne sont pas allés voter. Ce pourcentage grimpe même à 61% chez les jeunes. Face à cette rupture de confiance entre les citoyens et leurs élus, Julie de Pimodan, qui est notamment passée par Google, a décidé de réagir en lançant en juillet 2015 la CivicTech Fluicity. Celle-ci vise à «aider les décideurs publics à utiliser la technologie pour être plus en phase avec leurs citoyens».

A l’aide sa plateforme, Fluicity cherche à mettre en place un «cercle vertueux de l’engagement citoyen». Celui-ci consiste à redonner envie aux citoyens de participer à la vie de leur collectivité pour générer et restituer des données aux élus.

10 000 demandes de citoyens français et belges pour lancer Fluicity dans leur ville 

De cette manière, les collectivités peuvent transformer les résultats de ces données en actions concrètes sur le terrain pour que le citoyen ait envie de se réengager. «Notre plateforme permet un accès plus direct à la citoyenneté, elle permet de devenir citoyen de manière beaucoup plus quotidienne», assure Julie de Pimodan, fondatrice et CEO de Fluicity, à l’occasion du sixième sommet des Napoléons qui s’est tenu à Arles fin juillet.

A ce jour, Fluicity a déployé sa plateforme dans une dizaine de collectivités territoriales. La jeune pousse travaille sur une nouvelle version qui sera accessible dans toutes les villes de France, pour que les citoyens puissent utiliser la plateforme même si les élus ne sont pas encore présents dessus. «Nous avons reçu 10 000 demandes de citoyens en France et en Belgique pour ouvrir Fluicity dans leur ville», précise Julie de Pimodan.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This