ActualitéBusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fonds

FoodTech: face à Zomato, Swiggy lève 1,25 milliard de dollars auprès de SoftBank

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Alors que le service de livraison de repas Zomato vient de lever 1,3 milliard de dollars à l’occasion de son IPO, son rival Swiggy ne compte pas se laisser distancer. La startup indienne annonce aujourd’hui avoir levé 1,25 milliard de dollars en série J auprès du Japonais SoftBank via Vision Fund 2 et Prosus, avec la participation des investisseurs historiques Qatar Investment Authority, Falcon Edge Capital, Amansa Capital, Goldman Sachs, Think Investments et Carmignac. Pour rappel, SoftBank a déjà investi dans des entreprises similaires à l’instar de DoorDash et Uber Eats. Cette opération porte la valorisation de la FoodTech indienne à 5,5 milliards de dollars.

Lancé en 2014 par Nandan Reddy, Rahul Jaimini et Sriharsha Majety, Swiggy développe un service de livraison de repas. Concurrent de Zomato, une des entreprises les plus dynamique du pays qui compte parmi ses actionnaires des filiales d’Uber et d’Ant Group de Jack Ma, Swiggy maintient sa place sur ce marché de 1,3 milliard d’habitants. L’Inde s’attend par ailleurs à une forte croissance du marché de la livraison de nourriture pour atteindre une valeur de 12 milliards de dollars d’ici 2022, selon Bernstein Research.

Une période propice pour les startups indiennes

La période est particulièrement propice pour les startups indiennes qui réalisent des opérations importantes, à l’instar de la FinTech Paytm qui prévoit de lever 2,2 milliards de dollars lors de son IPO, et de Zomato. Comme cette dernière, Swiggy n’a pas encore atteint la rentabilité. Les deux sociétés investissent beaucoup afin d’attirer une nouvelle clientèle. Zomato a ainsi perdu 92 millions d’euros sur la dernière année fiscale.

« La portée de la livraison de nourriture en Inde est massive et au cours des prochaines années, nous continuerons à investir agressivement dans la croissance de cette catégorie », commente Sriharsha Majety, directeur général de Swiggy. « Je pense que les 10 à 15 prochaines années offrent une opportunité unique pour des entreprises comme Swiggy, car la classe moyenne indienne se développe et notre segment cible pour la commodité passe à 500 millions d’utilisateurs. »

Swiggy : les données clés

Fondateurs : Nandan Reddy, Rahul Jaimini et Sriharsha Majety
Création : 2014
Siège social : Bangalore (Inde)
Activité : service de livraison de repas


Financement : 1,25 milliard de dollars en série J auprès du Japonais SoftBank via Vision Fund 2 et Prosus, avec la participation des investisseurs historiques Qatar Investment Authority, Falcon Edge Capital, Amansa Capital, Goldman Sachs, Think Investments et Carmignac.

Bouton retour en haut de la page
FoodTech: face à Zomato, Swiggy lève 1,25 milliard de dollars auprès de SoftBank
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media