ActualitéBusinessHR TechStartup

French Tech : Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt

En pleine crise du coronavirus, Malt renforce son équipe dirigeante. La start-up française, qui a lancé une plateforme de mise en relation entre freelances et entreprises, vient en effet d’ajouter une corde supplémentaire à son arc avec la nomination d’Alexandre Fretti au poste de directeur général. Arrivé en 2006 chez Webhelp, il a gravi les échelons au sein du leader de la relation client en Europe pour finalement devenir en 2016 le directeur général de Webhelp France. Fort de cette expérience, il est désormais chargé de mener à bien l’expansion de Malt en Europe, un marché estimé à 300 milliards d’euros. 

Dans ce sens, Alexandre Fretti travaillera en étroite relation avec les fondateurs Vincent Huguet et Hugo Lassiège. Ensemble, leur mission sera d’accélérer la croissance de l’entreprise en France et en Europe pour atteindre le milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2024. «Malt est à une étape importante de son histoire. Avec près de 200 000 freelances, 20 000 clients dont l’essentiel du CAC 40, nous devions structurer le management de l’entreprise pour passer à une nouvelle étape. Après plusieurs mois de recherche du candidat parfait, j’ai été ravi de rencontrer Alexandre qui est un brillant dirigeant, dont l’expérience, l’ambition et la personnalité étaient tout à fait complémentaires avec les enjeux de Malt pour les années à venir. Avec Alexandre à nos côtés, Malt a tous les atouts pour devenir l’une des plus grandes entreprises technologiques en Europe», estime Vincent Huguet, co-fondateur Malt.

1 million de freelances en France, 10 millions en Europe 

Depuis son lancement il y a six ans, Malt et toutes les autres plateformes de freelances profitent d’une conjoncture favorable. Et pour cause, le marché du travail est en pleine mutation et le nombre de personnes qui sautent le pas pour se mettre au freelancing ne cesse de progresser, et notamment dans les métiers du numérique. Selon Eurostat, le nombre de freelances, que l’EFIP (European Forum of Independent Professionals) appelle les «iPros», a progressé de 145% entre 2008 et 2018 en France. Ils étaient environ 700 000 en 2013 et ils sont près d’un million aujourd’hui en France. Ainsi, 50 000 personnes deviendraient donc freelances chaque année. En Europe, il y désormais près de 10 millions de freelances, soit 31% de plus qu’il y a dix ans.

Pour surfer sur cette vague du freelancing, Malt a levé 32 millions d’euros depuis sa création. L’an passé, la société a bouclé un quatrième tour de table de 25 millions d’euros auprès d’Idinvest et de ses investisseurs historiques, ISAI et Serena. L’objectif de cette opération était d’accélérer son développement en Europe. Après une expansion entamée en Espagne il y a deux ans, Malt annonçait l’an dernier son intention de s’étendre dans dix pays en Europe à l’horizon 2024, en commençant par l’Allemagne, la Belgique et les Pays-Bas. 2024, c’est également le cap fixé pour générer 1 milliard d’euros de volume d’affaires pour les freelances utilisant la plateforme. Si tel est le cas, la start-up se rapprocherait alors du milliard d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2024. C’est pour répondre à ce triple objectif qu’Alexandre Fretti a été choisi dans une période qui accélère l’émergence de nouvelles formes de travail, dont le freelancing.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
French Tech : Alexandre Fretti quitte Webhelp pour prendre la tête de Malt
SoLocal: un accord de refinancement lui permet de « sécuriser l’apport de 117 millions d’euros »
Esport: 10 ans après le phénomène League of Legends, Riot Games lance un nouveau jeu
FinTech: après le scandale Wirecard quelles sont les « leçons à tirer au niveau européen »?
Inde: Intel investit 253,5 millions de dollars dans Jio Platforms
Numérique : une amélioration de l’expérience client demandée par les consommateurs
AssurTech: Lemonade fait une entrée remarquée à Wall Street
Copy link